Montpellier: Cyril Jeunechamp s'en prend à un journaliste de L'Equipe, l'UJSF va porter plainte

FOOTBALL Il était mécontent d'un article paru dans la semaine...

A.M.

— 

Le défenseur montpelliérain Cyril Jeunechamp, le 31 octobre 2012, contre Bordeaux.
Le défenseur montpelliérain Cyril Jeunechamp, le 31 octobre 2012, contre Bordeaux. — SYLVAIN THOMAS / AFP

La tension est palpable chez les champions de France. Auteur d’un début de saison médiocre, la formation de René Girard a ramené un bon match nul (1-1) de Valenciennes, samedi soir. Une performance gâchée par le défenseur héraultais Cyril Jeunechamp. A la fin de la rencontre, le Montpelliérain aurait frappé au visage un journaliste de L’Equipe.

Une discussion animée aurait débuté entre le salarié du quotidien sportif et le gardien du MHSC, Geoffrey Jourdren. Attiré à l’écart pour s’expliquer, le journaliste aurait finalement reçu un coup au visage de Jeunechamp. Celui-ci aurait même été retenu par plusieurs de ses coéquipiers, selon un témoin. Le joueur montpelliérain aurait été énervé par un article paru en début de semaine dans L’Equipe. Une plainte va être déposée.

Dimanche matin, le club montpelliérain a diffusé sur son site un communiqué d'excuses au journaliste, José Barroso. «Le club condamne fermement de tels comportements et étudiera en interne les suites à donner», assure le MHSC. L’Union des Journalistes de Sport en France (UJSF)a également dénoncé l’agression, évoquant "un comprortement «parfaitement inacceptable et intolérable». Le syndicat des journalistes sportifs a précisé qu'il «se réservait le droit de donner des suites à cette affaire en parfaite harmonie avec la volonté de notre confrère agressé».