Centre inffo

Soft skills, des compétences devenues indispensables

Formation Développer ses soft skills est devenu essentiel pour se démarquer

Laure Marchal - 20 Minutes Production

— 

L’intelligence émotionnelle, la créativité et la gestion du stress comptent parmi les soft skills les plus recherchées.
L’intelligence émotionnelle, la créativité et la gestion du stress comptent parmi les soft skills les plus recherchées. — Getty Images

Alors qu’on faisait la part belle au savoir-faire, les entreprises regardent désormais davantage le savoir-être. Autrement dit : les hard skills sont sur le banc de touche pendant que les soft skills prennent du terrain.

C’est quoi les soft skills exactement ?

Selon un sondage Harris Interactive pour Centre Inffo, 72 % des actifs jugent les soft skills indispensables pour leur évolution professionnelle. Pour Patrice Guézou, Directeur Général de Centre Inffo, il s’agit des « compétences comportementales et relationnelles indispensables à l’exercice d’un métier, mobilisées de manière spécifique selon les secteurs d’activité et les contextes professionnels précis dans lesquels vous travaillez. » Les conditions de production des produits et des services exigent désormais plus de coopération, de coordination, de relations tant avec les clients, qu’avec les fournisseurs ou les collègues… C’est la raison pour laquelle ces « compétences douces » sont peu à peu devenues essentielles. « Les soft skills ne sont donc pas une mode. Elles traduisent l’évolution du monde du travail » explique Patrice Guézou.

Un atout considérable

Lors d’un envoi de CV ou d’un entretien, ce sont en effet les soft skills qui permettront aux candidats de se distinguer et de se valoriser. Parmi les plus recherchées, celles en lien avec les résolutions de problèmes. Elles démontrent une capacité à trouver des solutions, à aboutir à un résultat opérationnel « parce que seul il devient de plus en plus rare de parvenir à la solution attendue », analyse le directeur général.

Comment travailler ces soft skills ?

« Comme toutes les compétences, elles s’acquièrent, se révèlent et s’exercent en situation de travail. Il est important de s’y former, mais pas seulement ! Cela va de pair avec un exercice régulier de réflexion, de prise de recul… Développer des soft skills passe forcément par un processus itératif, par un aller-retour entre ce que l’on acquiert (par la formation) et ce que l’on accomplit (en situation de travail) », précise Patrice Guézou. Du côté des actifs, ils sont effectivement 87 % à percevoir la formation professionnelle comme une chance d’évoluer, d’avoir des promotions ou de nouvelles opportunités. Pour trouver la formation qui vous convient, repérez d’abord ce qui vous irrite ou vous fatigue le plus. Vous saurez alors sur quoi concentrer votre énergie. Puis, rendez-vous sur l’application MonCompteFormation ou sur le site Internet pour découvrir le montant dont vous disposez et la formation qui vous correspond. Enfin, vous pourrez prochainement vous rendre sur Qualiopi pour vous assurer de la qualité des prestataires.

Un réel besoin de pédagogie autour de la formation

  • Il n’y a pas d’âge pour se former. Que l’on veuille commencer des études, diversifier ses compétences, suivre une formation ou définir une nouvelle orientation, il faut de l’information. Mais entre les différents acteurs tels que l’Etat, Carif-Oref, Pôle emploi, Apec, Onisep, CIDJ… Pas facile de s’y retrouver ! D’ailleurs 57% des actifs se sentent mal informés sur leurs droits à la formation. Voilà pourquoi le portail Orientation pour tous a été créé.
  • Son objectif ? « Fournir à tout internaute, quel que soit son âge, son statut ou son lieu de résidence, une information complète et objective sur les métiers, la formation et les débouchés, ainsi qu’une orientation vers les structures d’orientation », détaille Patrice Guézou, Directeur Général de l’association Centre Inffo, qui en assure la maîtrise d’œuvre.
  • Résultat : le site met à disposition 3.000 fiches métiers, 300.000 actions de formation et les coordonnées de 40.000 établissements de formation. Le site est aussi le relais des nouveaux droits disponibles pour tout le monde. Par exemple, avec le CPF monétisé, chaque actif dispose d’un compte en euro qu’il peut utiliser librement pour suivre une formation certifiante. Le portail Orientation pour tous permet ainsi à chacun de connaître ses droits à la formation et la procédure à suivre pour les mettre en œuvre.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence contenu de 20 Minutes, pour Centre Inffo