ENGIE

Quelles sont les offres en énergie ?

Énergie Depuis le 1er juillet 2007, le marché de l’énergie en France a été ouvert à la concurrence. Que cela a-t-il changé pour les consommateurs ?

Raphaêlle Levasseur - 20 Minutes Production

— 

Cette ouverture de marché permet aux particuliers de maîtriser leur budget en toute sérénité.
Cette ouverture de marché permet aux particuliers de maîtriser leur budget en toute sérénité. — Getty Images

Sous l’impulsion de l’Europe, la France a libéralisé son marché de l’énergie, afin de proposer une offre élargie aux consommateurs. En revanche, les Français peinent à comprendre les choix qui leur sont désormais offerts, entre opérateurs historiques et fournisseurs alternatifs, tarif réglementé et offres de marché. Décryptage en 3 points.

En quoi consiste l’ouverture du marché de l’énergie ?

Le secteur de l’énergie est organisé autour de la production, le transport, la distribution et la fourniture d’énergie. Les premières directives européennes sur la libéralisation du marché de l’énergie datent de la fin des années 1990 et portent sur la fourniture d’énergie, à savoir le gaz et l’électricité en France. En effet, les acteurs historiques Enedis et GRDF, gestionnaires de réseau acheminant l’énergie, poursuivent leur mission de service public et prennent toujours en charge la distribution, l’entretien, l’installation et la relève de nos compteurs. Avec l’ouverture de marché, les entreprises, puis tous les particuliers en 2007, ont ainsi pu accéder à de nouvelles offres dites de « marché » dans le secteur, proposées par un panel élargi de fournisseurs. En parallèle du tarif réglementé fixé par l’Etat et la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), ces nouveaux tarifs sont définis librement par les fournisseurs, par le biais d’un contrat passé avec le consommateur qui détermine l’évolution de prix et les garanties inhérentes. Du petit fournisseur alternatif au fournisseur historique, plus de 30 acteurs sont aujourd’hui présents sur le marché. Pour le consommateur, il est désormais possible de comparer ces offres, de choisir un fournisseur différent pour chaque énergie s’il le souhaite, le tout sans changer de compteur.

Quels sont les bénéfices pour le consommateur ?

Au-delà de tarifs compétitifs, l’ouverture de marché a aussi permis l’émergence de services et d’offres innovants, afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs. A présent plus sensibilisés à la question de l’énergie, ceux-ci évoluent également dans leurs attentes, leurs usages et leurs façons de consommer. On observe ainsi l’apparition d’achats groupés d’énergie, ainsi que le développement de solutions décentralisées, clefs en main, de production d’électricité vers l’autoconsommation, notamment en solaire. En réponse à une exigence de consommation plus vertueuse et des offres plus adaptées, les fournisseurs tels qu’ENGIE revisitent le principe des heures creuses à travers une offre « week-end » permettant de bénéficier de tarifs réduits sur cette période, proposent des prix fixes pour la gestion au quotidien du budget énergie et développent aussi des offres en gaz et électricité vertes, avec l’objectif de favoriser le développement des énergies renouvelables.

Quelles sont les garanties pour le consommateur ?

Les pouvoirs publics assurent des garanties au consommateur sur ce marché ouvert, notamment par le biais de la loi NOME en 2010. La qualité de l’approvisionnement et des énergies reste la même. Le particulier a la liberté de résilier son contrat quand il le souhaite, sans frais et sans justificatif, et changer d’offre sans limitation. A date, il peut aussi revenir au tarif réglementé à tout moment et sans frais.

Ce contenu a été fourni par ENGIE :

Publicommuniqué
Publicommuniqué - ENGIE

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l’agence de contenu de 20 Minutes pour ENGIE.