"Watch Dogs", une nouvelle franchise de jeu vidéo d'Ubisoft
"Watch Dogs", une nouvelle franchise de jeu vidéo d'Ubisoft — Ubisoft

JEU VIDEO

E3: La démonstration de force d'Ubisoft

A sa conférence de presse, l'éditeur français Ubisoft a témoigné de son savoir-faire et d'une certaine audace...

L’éditeur français Ubisoft semblait avoir remporté la bataille des cœurs lundi au salon du jeu vidéo de l’E3, à Los Angeles . A la conf Microsoft, l’annonce d’un « Splinter Cell Blacklist » a quelque peu remué des spectateurs inertes. Et à celle de Sony, la présentation d’une époustouflante bataille maritime d’ « Assassin’s Creed 3 » a fait chavirer le public. Quant à la propre conférence de presse Ubisoft, c’était la plus vivante de la journée de lundi.

 Microsoft avait exhibé le chanteur r’n’b Usher, Ubisoft a fait monter sur scène le rappeur Flo Rida pour l’annonce de « Just Dance 4 », son tube des consoles qui sortira à la fin de l’année.  Sur scène, des bimbos se trémoussent, jambes nues. Dans la moiteur d’une île tropicale, on se dénude aussi plus facilement. La démonstration de « Far Cry 3 » a commencé par une jeune femme légèrement vêtu, à califourchon sur le héros. Pour s’achever dans un déluge de balles et surtout de couleurs. Les hallucinations du héros ont donné au design visuel du jeu un caractère hallucinatoire.

Moins stupéfiant, mais tout aussi efficace, un trailer très cinématographique pour « Splinter Cell Blacklist ». Plus anecdotique, celui de « Marvel Avengers: Battle for Earth » prévu pour Kinect et Wii U.

>> Retrouvez tous nos articles sur l'E3 en cliquant ici

Sur la nouvelle console de Nintendo, présentée ce mardi, Ubisoft a montré comment le jeu de plateforme « Rayman Legends » pouvait se parcourir au doigt grâce à l’écran tactile du GamePad de la Wii U.

En direction des adultes, l’éditeur français a extirpé l’ennemi juré des gamers. Cela donne « Zombi U » et un trailer super gore, sur l’hymne God Save The Queen. Bel hommage au jubilé de la reine.

 

Enfin, les démos de deux derniers jeux suscitent pleinement l’enthousiasme. D’abord, « Assassin’s Creed 3 » où l’on suit le jeune et beau métis Connor dans la période de la Révolution américaine. La licence d’Ubisoft prend une nouvelle dimension en se déplaçant dans la nature, au milieu des branches ou dans la neige épaisse. Un bon bol d’oxygène. Et c’est beau.

Enfin, une nouvelle franchise : « Watch Dogs ». On y interprète un hacker, Aiden Pearce, dans une ville ouverte. Cet anti-héros possède les données que chacun a laissé sur les systèmes informatiques et Internet. Dans une démo très convaincante dans sa première partie, il cherche une cible en s’infiltrant dans un établissement de nuit, piratant les téléphones de la foule. Dans la deuxième, plus convenue, une fusillade s’ensuit après que Aiden Pearce a créé un accident après avoir cracké les feux de circulation routière.  Mais il faudra sans doute patienter encore quelque temps. Aucune date de sortie n’a été annoncée.