Contrôle gestuel: Leap Motion veut donner un coup de vieux à Kinect et à Minority Report

HIGH-TECH Cette start-up sort de l'ombre avec fracas...

Philippe Berry

— 

«The Leap», un périphérique de Leap Motion, permet un contrôle gestuel de son PC. Il doit sortir lors de l'hiver 2012 et devrait coûter 70 dollars.
«The Leap», un périphérique de Leap Motion, permet un contrôle gestuel de son PC. Il doit sortir lors de l'hiver 2012 et devrait coûter 70 dollars. — DR

Un contrôle gestuel en trois dimensions, précis au centième de millimètre, sans gants, via un simple périphérique de la taille d'un paquet de chewing-gum vendu l'hiver prochain pour seulement 70 dollars? Le premier avril est passé depuis un moment et c'est bien la promesse faite par Leap Motion, une startup de la Silicon Valley sortie de son mode sous-marin, lundi. Si la vidéo ci-dessous est bien authentique, ces folles affirmations sont peut-être à prendre au sérieux.

Leap Motion n'a rien révélé sur la technologie. Elle repose sur un périphérique qui se branche d'abord sur le port USB d'un PC pour la calibration. Ensuite, les capteurs sont capables de tracker les mouvements des 10 doigts ou même d'un crayon à l'intérieur d'un cube d'environ 60 cm de côté.

La startup, qui a déjà levé 12 millions de dollars, précise que la percée pour proposer un tel niveau de précision à ce prix n'est pas sur le hardware mais sur le software, grace à des maths complexes.

Moins cher que Kinect et plus précis

«The Leap» est annoncé comme 200 fois plus précis que les gadgets actuels équivalents. Et à 70 dollars, il est 3.5 fois moins cher que les Kinect pour PC. Comme Microsoft, Leap Motion propose un kit de développement pour les programmeurs, pour qu'ils puissent créer des apps tirant parti de la technologie.

Pour l'instant limité à Windows, le périphérique devrait être compatible avec Mac OS et Linux à sa sortie annoncée pour l'hiver prochain.

Possibles limitations

Par rapport à Kinect (et nous spéculons ici), la solution de Leap Motion ne semble pas miser sur des caméras mais plutôt sur un système comparable au sonar. Cela lui permet sans doute d'atteindre une précision élevée mais a priori pas de concurrencer le système de Microsoft pour la modélisation 3D et le tracking facial.

Enfin, agiter ses mains devant soi est fatiguant. Pour la productivité, le contrôle gestuel n'est pas prêt de remplacer le clavier et la souris mais il pourrait devenir complémentaire et se révéler utile dans certains domaines (art, médecine, manipulation de données etc.). Si Leap Motion tient toutes ses promesses, l'interface de Minority Report n'appartiendra plus à la science-fiction. Elle sera carrément dépassée.

Démonstration

 Autre illustration en vidéo, avec l'ingénieur en chef de Leap Motion, David Holtz, invité de CBS News