Ces technologies qui vont changer votre vie en 2012

HIGH TECH «20 Minutes» revient sur cinq innovations attendues cette année...

Anaëlle Grondin

— 

Le Nokia Kinetic, un prototype d'écran flexible intégré à un smartphone.
Le Nokia Kinetic, un prototype d'écran flexible intégré à un smartphone. — (vidéo ThisIsMyNext.com)

Cette nouvelle année s’annonce riche en nouveautés dans le domaine des technologies. En développement depuis un moment déjà, certaines innovations comme la télévision connectée ou la commande gestuelle devraient se concrétiser en 2012. Pour 20 Minutes, cinq technologies en particulier pourraient changer votre quotidien.

Les smartphones à écran souple

Prochaine étape pour vos téléphones mobiles, l’écran flexible? C’est en tout cas le pari de Samsung et Nokia. En octobre, le géant coréen indiquait que les premiers modèles devraient sortir au premier semestre 2012, sans donner plus de détails. Mais il y a fort à parier qu’il compte sur la technologie AMOLED flexible dont il avait fait la démonstration au CES 2011.

Il y a trois mois, le fabricant finlandais affirmait également s’intéresser à cette technologie en présentant son Nokia Kinetic, le prototype le plus avancé jamais dévoilé.

Ces écrans flexibles vous permettront d’interagir avec votre appareil d’une nouvelle manière. Par exemple ajuster le volume, zoomer ou lancer des applications en tordant les coins du smartphone. Malléable, le téléphone serait également plus solide. Cependant, Nokia a encore du pain sur la planche. Il doit combiner sa technologie avec les écrans tactiles et faire en sorte que le smartphone garde au final toutes les fonctionnalités dont les utilisateurs disposent à l’heure actuelle, comme l’appareil photo, par exemple.

La «smart TV» 

Malgré son flop initial, le moteur de recherche américain a relancé sa Google TV aux Etats-Unis en octobre. Le service, pour le moment intégré uniquement à des téléviseurs Sony, partira à l’assaut de l’Europe cette année. L’objectif de Google est d’offrir aux téléspectateurs encore plus de contenus: des applications grâce à l’Android Market, des jeux, des contenus Internet (YouTube, par exemple) et de la VOD provenant de plateformes légales (comme Netflix, qui devrait également gagner l’Europe), outre les chaînes traditionnelles. En plus d’avoir un choix de programmes gigantesque, le téléspectateur a le choix de l’horaire. Apple prépare son offensive. Sa smart TV pourrait bien débarquer au deuxième trimestre de cette année. Les chaînes historiques françaises, déjà ébranlées par les audiences croissantes de la TNT, tremblent face à l’arrivée de ces TV connectées. La concurrence va s’accroître, ainsi que la fragmentation de l’audience. Les acteurs du web, implantés dans d’autres pays, ne sont par ailleurs pas soumis à la réglementation en vigueur en France comme l’interdiction de diffuser des films les mercredi et samedi soirs. Aux Etats-Unis, plusieurs chaînes ont refusé de signer des accords avec Google. Il y a fort à parier que les acteurs français fassent de même. Mais cela ne sera certainement pas suffisant pour empêcher l’arrivée massive de ces téléviseurs connectés, très attendus par les technophiles.

Après le tactile, la commande vocale et gestuelle

L’an dernier, Microsoft a montré la voie avec la Xbox 360 et son système Kinect, qui permet au joueur d’interagir avec les contenus à distance grâce au geste. Et si on pouvait se passer de télécommande pour nos futurs téléviseurs connectés? D’après le Wall Street Journal, la «smart TV» que prépare Apple pourrait embarquer un système de commande vocale et gestuelle. Et selon Clubic, certains smartphones Android en préparation embarqueront bientôt une technologie permettant de contrôler son téléphone directement via la caméra frontale. Il suffira d’agiter la main devant l’écran de son smartphone pour répondre à un appel ou contrôler le lecteur multimédia.

La commande vocale est également très à la mode. 2011 a vu apparaître le premier assistant vocal intelligent, Siri, intégré à l’iPhone 4S.  2012 pourrait bien voir se dérouler une guerre des assistants vocaux, puisque Google, entre autres, prépare le sien, Majel.

La reconnaissance faciale

2012 sonnera-t-elle la fin du mot de passe? En octobre, Google et Samsung présentaient le Galaxy Nexus, premier smartphone carburant au nouveau parfum d’Android, Ice Cream Sandwich. Parmi les fonctionnalités offertes par le téléphone, Face Unlock: grâce à elle, l’écran peut se déverrouiller via la reconnaissance faciale en tirant parti de la caméra frontale du smartphone. Et voilà qu’Apple veut s’y mettre. D’après Clubic, la firme à la pomme vient d’obtenir un brevet initialement déposé en juin 2010 décrivant un système similaire. Ce système permettrait de mieux protéger son téléphone, sur lequel les utilisateurs ont tendance à stocker une masse d’informations très personnelles.

Le «cloud computing»

L’ «informatique dans le nuage», qui permet d’accéder depuis n’importe quel terminal à des ressources stockées en ligne, entrera dans les mœurs cette année. La VOD, Spotify, iCloud, Dropbox, Google Docs, vous permettent déjà de regarder des films, d’écouter de la musique, de lire des fichiers sans avoir à les télécharger, en les consultant simplement via Internet. Lors de la conférence LeWeb’11 à Paris début décembre, le PDG de Spotify, Daniel Ek, expliquait que les internautes ne payaient plus pour posséder un morceau de musique, mais pour la portabilité: pouvoir écouter des titres sur son PC, son smartphone, sa télévision, grâce au cloud. Ainsi, tout est amené à se dématérialiser et de plus en plus, notamment dans le cadre de l’entreprise.  

>> Et vous, quelles technologies vous font rêver? Quelles innovations attendez-vous? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.