Avec son entrée en Bourse, Zynga va devenir un monstre du jeu vidéo

Avec Reuters

— 

Farmville, de l'éditeur Zynga
Farmville, de l'éditeur Zynga — DR

Farmville, ça peut rapporter gros. La société Zynga, spécialisée dans les jeux sur Facebook, a fixé jeudi son prix d'introduction en Bourse à 10 dollars par action, dans le haut de la fourchette indicative, annonce International Finance Review (IFR), filiale de Thomson Reuters.

La société américaine a vendu 100 millions d'actions, levant ainsi un milliard de dollars. Zynga anticipait une mise à prix comprise entre 8,50 et 10 dollars.

 

La plus grosse introduction tech depuis Google

A un milliard de dollars, la mise sur le marché de Zynga dépasse celles de Groupon et LinkedIn. Il s'agit même de la plus importante dans le compartiment des sociétés de l'Internet américaine depuis celle de Google en 2004. Le moteur de recherche avait alors levé 1,7 milliard de dollars.

 

Sur la base d'un capital complètement dilué de 890 millions d'actions, la mise en Bourse donne une capitalisation boursière théorique de Zynga à 8,9 milliards de dollars. A son premier jour en Bourse, Zynga sera déjà plus gros qu'Electronic Arts (7 milliards de dollars) et vaudra 14 fois plus que le Français Ubisoft.

 

Farmville, Cityville, Mafia Wars, Words with Friends... Zynga a bâti un empire de plusieurs dizaines de millions de joueurs. Misant sur des jeux vite développés, gratuits, financés par la publicité et surtout par la vente de biens virtuels, la société devrait enregistrer un chiffre d'affaires supérieur à 1 milliard de dollars cette année.