Kindle Fire: Des milliers d'applications disponibles dès son lancement

HIGH TECH Il sera possible de surfer sur les réseaux sociaux et d'avoir accès à des jeux d'Electronic Arts ou encore de Zynga avec la nouvelle tablette d'Amazon...

Anaëlle Grondin

— 

Le Kindle Fire, la tablette de 7 pouces d'Amazon.
Le Kindle Fire, la tablette de 7 pouces d'Amazon. — DR

La semaine prochaine, Amazon dégainera son Kindle Fire, avec pour mission déstabiliser Apple et son iPad. Et pour pouvoir contrer celui qui domine le marché des tablettes, il va falloir attaquer à coup d’applications. Pouvoir regarder des vidéos ou lire des livres, c’est bien, mais sans jeux et applications sociales, de plus en plus plébiscités, le Kindle Fire n’aurait aucune chance. Amazon l’a bien compris.

A quelques jours à peine du lancement de la tablette tactile aux Etats-Unis, l'entreprise fait savoir que «plusieurs milliers d’applications arrivent», toutes développées par le système d’exploitation de Google.  Parmi elles: Twitter, Facebook, le kiosque de bandes-dessinées Comics by comiXology, plusieurs jeux d’Electronic Arts (éditeur des Sims et de FIFA), de Rovio (inventeur d’Angry Birds) et de Zynga (à l’origine de Farmville et City Ville). Amazon explique que les possesseurs du Kindle Fire pourront les acheter grâce à sa technologie d’achat en un clic, la même que l’on retrouve sur son site marchand. Voilà qui devrait rassurer tous ceux qui ont déjà commandé la tablette sur Amazon.

Cinq millions d’unités

Selon le site spécialisé Digitimes, ces derniers seraient nombreux, puisque le géant du e-commerce a revu à la hausse la production de sa tablette. Au départ, la société de Jeff Bezos avait envisagé 3,5 puis 4 millions d’unités pour répondre à la demande de 2011. Mais finalement, Amazon table à présent sur 5 millions d’exemplaires.  Le faible coût du Kindle Fire (199 dollars, environ 150 euros), par rapport à celui de ses concurrents, explique très certainement le nombre important de pré-commandes enregistrées.