Apple corrige la faille de sécurité de ses appareils

HIGH-TECH La faille permettait à des tiers de collecter les données personnelles des utilisateurs d'iPhone, d'iPad et d'iPod Touch...

Avec Reuters

— 

Un vendeur tient l'iPad d'Apple lors de son lancement à Bruxelles le 23 juillet 2010.
Un vendeur tient l'iPad d'Apple lors de son lancement à Bruxelles le 23 juillet 2010. — REUTERS/Thierry Roge

Le ver n'est plus dans la pomme. Apple a publié vendredi un correctif pour combler une importante faille de sécurité touchant le système d'exploitation de l'iPhone, de l'iPad et de l'iPod Touch.

La faille, susceptible d'être exploitée pour collecter des données personnelles, avait été découverte il y a neuf jours quand le site www.jailbreakme.com avait publié le code permettant aux clients d'Apple de débloquer leur appareil en modifiant iOS, le système d'exploitation mobile développé par le groupe à la pomme.

Des millions d'appareils concernés

Certains clients d'Apple choisissent de débloquer («jailbreaker») leur appareil pour pouvoir télécharger et utiliser des applications qui ne sont pas approuvées par Apple ou pour utiliser un iPhone sur le réseau d'un autre opérateur.

Le code de déblocage exploitait une vulnérabilité dans l'iOS qui n'avait jusqu'ici pas été divulguée. Mais sa publication pourrait permettre à des hackers de mettre au point des logiciels malveillants pour collecter des données personnelles.

Apple ayant publié un correctif, ses clients seront protégés à condition qu'ils installent la mise à jour sur leurs appareils. Cette faille de sécurité touchant l'iOS pouvait potentiellement affecter des millions d'appareils.