Google se lance dans la cartographie d'autres planètes

©2006 20 minutes

— 

Non content d'être devenu le moteur de recherche le plus utilisé du Web, Google aimerait maintenant devenir le Guide Michelin de la galaxie. Après Google Maps et Google Earth, la firme de Mountain View vient de lancer Google Mars, qui, comme son nom l'indique, permet de parcourir virtuellement la surface de la planète rouge et même de zoomer. Les trois modes de visualisation disponibles – visible, infrarouge, relief – utilisent les données recueillies lors des missions Mars Global Surveyor et Mars Odyssey. L'interface est identique à celle de Google Maps, mais faute de restaurants, d'hôtels ou de monuments, Google Mars n'indexe pour l'instant que des engins spatiaux, des cratères, des dunes et des canyons « à ne pas manquer ». Google n'est est pas à sa première incursion spatiale. Depuis juillet 2005, Google Moon permet aussi de visiter la Lune. Et apparemment, ce n'est pas fini : au moment où il achetait les noms de domaine googlemoon.com et googlemars.com, Google Inc. a également réservé GoogleMercury, GoogleVenus, GoogleUranus, GoogleUniverse, GoogleGalaxy, GoogleSolarSystem... Prévoyant, Google.  

Yaroslav Pigenet

Le système de cartographie Google Maps a aussi servi de support promotionnel pour le lancement aux Etats-Unis de la sixième saison de la série culte « Les Sopranos ». Sur la carte du New Jersey, les internautes peuvent ainsi retrouver les lieux clés de la série (la villa de Tony Soprano, le bar Bada Bing...). Un simple clic permet de découvrir un extrait des précédentes saisons se déroulant dans ce lieu. http://www.hbo.com /sopranos/map