Les ados sont Internet addict et téléchargent de plus en plus

NUMERIQUE C'est la conclusion d'une étude...

© 2010 AFP
— 
Téléchargement illégal P2P sur un écran d'ordinateur.
Téléchargement illégal P2P sur un écran d'ordinateur. — A. WILLIAM / SIPA

Les adolescents téléchargent de plus en plus des films, des séries télé et de la musique illégalement sur Internet, selon une enquête de l'agence conseil Calysto, spécialisée dans l'usage d'Internet, pour La Voix de l'Enfant.

Selon cette étude qui porte sur 35.000 enfants, 75% des 15-17 ans, 69% des 13-15 ans et 48% des 11-13 ans téléchargent «régulièrement» de la musique sur Internet de façon illégale. L'an dernier, 51% des 11-15 ans téléchargeaient de la musique, selon la précédente enquête qui ne portait que sur cette unique tranche d'âge.

75% des 13-17 ans ont un profil Facebook 

Surtout, le sondage relève «l'explosion» du téléchargement de films et de séries télé : 63% des 15-17 ans téléchargent «régulièrement», 51% des 13-15 ans et 37% des 11-13 ans. L'an dernier, Calysto n'avait compté que 21% de 11-15 ans adeptes du téléchargement illégal de films et séries.

Sans surprise, les jeunes sont attirés par Facebook: 75% des 13-17 ans ont un profil sur le réseau social et 55% des 11-13 ans. Mais ils ne sont pas toujours très prudents: 87% des 11-13 ans ne «protègent aucune information personnelle» sur leur profil, 67% des 13-15 ans et 58% des 15-17 ans.

Près de neuf adolescents sur dix sont déjà tombés sur des contenus choquants sur Internet: 82% des 11-13 ans, 89% des 13-15 ans et 92% des 15-17 ans, des chiffres assez similaires à l'an dernier.

Mordus de jeux vidéos

Mais seulement 10% des 11-13 ans, sept pour cent des 13-15 ans et six pour cent des 15-17 ans en ont «parlé avec un adulte». Ils sont aussi mordus de jeux vidéos : 87% des 11-13 ans, 62% des 13-15 ans et 80% des 15-17 ans y jouent au moins une fois par jour. Ce sont les plus jeunes qui sont les plus friands de jeux en ligne: 40% y jouent au moins une fois par jour, contre 36% des 13-15 ans, et 25% des 15-17 ans.

Cinquante-et-un pour cent des 13-15 ans déclarent d'ailleurs jouer «régulièrement à des jeux déconseillés aux moins de 18 ans».

Gros succès aussi de la messagerie instantanée, mais qui décroît avec l'âge. Un quart des 11-13 ans passent plus de trois heures par jour à «chatter» et 39% des 15-17 ans disent «discuter régulièrement avec des inconnus» sur leur messagerie instantanée.

 

Enquête réalisée dans des établissements scolaires auprès de 35.000  enfants de 11 à 17 ans, rencontrés entre le 10 mai et le 17 juin.