Dolly est toujours vivante, vivante, vivante, vivante

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

En 1996, Dolly la brebis avait fait la une de tous les journaux: c’était le premier mammifère cloné à partir d’une cellule adulte.

Disparue en 2002, Dolly est pourtant toujours vivante de nos jours. Car voyez-vous, un scientifique en a réalisé quatre copies en douce il y a quelques années.

C’est au cours de l’année 2006 que le professeur Keith Campbell de l’université de Nottingham a décongelé le tissu de glande mammaire utilisé pour créer la Dolly originale afin d’en réaliser quatre copies parfaites.

L’existence de ces Dolly supplémentaires est restée relativement discrète jusqu’à récemment: le professeur y a fait référence lors d’une conférence sur le clonage animal au Parlement Européen: “Dolly est vivante et se porte bien” a-t-il déclaré, ajoutant “génétiquement ce sont des Dolly.”

En réalité, elles seraient même meilleures que Dolly. L’originale a vécu seulement six ans et souffrait d’une maladie pulmonaire et d’arthrite. Les nouvelles Dolly déjà âgées de quatre ans ne montrent toujours pas de signes de ces problèmes de santé. Le processus de clonage a également été plus facile à mener à bien: s’il un seul des 277 oeufs avait survécu pour donner naissance à la Dolly originale, cinq embryons ont suffi à produire ces quatre nouvelles Dolly. Le clonage industriel semble donc à portée d’éprouvette. [Daily Mail]