Stephen Hawking ne veut pas que nous contactions les extraterrestres

Gizmodo.fr en partenariat avec 20minutes.fr
— 

Stephen Hawking, brillant  scientifique,  a un message simple pour l’humanité quand elle veut contacter les  extraterrestres: fermez-la. 

Non, vraiment. 

La vision pessimiste est  présente tout au long de son nouveau documentaire, dans lequel il nous  met en garde sur le fait que nous serions les Indiens d’Amérique  face aux aliens-Christophe Colomb.

Désagréable ! Mais réaliste,  dans l’esprit mathématique de Hawking, en particulier si on regarde  le documentaire quand on imagine à quoi un extraterrestre pourrait  ressembler et comment il pourrait se comporter.

« Nous n’avons qu’à nous  regarder pour voir comment une vie intelligente peut se transformer  en quelque chose que nous ne voudrions pas rencontrer. J’imagine qu’ils  doivent exister dans des vaisseaux imposants, après avoir épuisé  toutes les ressources de leur planète-mère. Certains aliens avancés  pourraient peut-être devenir nomades, voulant conquérir et coloniser  la première planète sur laquelle ils pourront s’installer. » Il  en conclut que d’essayer d’entrer en contact avec les extraterrestres  est « un peu trop risqué ». Il a dit : « Si les aliens nous rendent  visite  un jour, je pense que l’issue serait semblable à celle de l’arrivée  de Christophe Colomb en Amérique, qui ne tourna pas très bien pour  les Indiens d’Amérique. »

Heureusement, c’est le pire  scénario, parce que, pour Hawking, la plus grande part de la vie serait  microbienne ou sinon très simple -similaire à celle qui a dominé  la terre durant sa première vie, il y a des centaines et des centaines  de millions d’années. Tout ira bien, je suppose, aussi longtemps  que la version de la microbiologie des profondeurs de l’espace n’a  pas accès à un rayon de la mort. [Times  Online via Boing  Boing]