Comment utiliser les réseaux sociaux pour se sortir du nuage de cendres

HIGH TECH Alors que les compagnies aériennes, les voyagistes et les gouvernements peinent à organiser le rapatriement des voyageurs, les internautes s'organisent sur les sites de réseaux sociaux et racontent leur périple.

Mélissa Bounoua

— 

D.R.
#ashtag de la débrouille
Pour suivre toutes les infos en direct sur l'évolution du nuage de cendres, il suffit se rendre sur twitter et de suivre le flux de tweets qui comportent un des trois hashtags suivant (mots-clés sur twitter) : #ashtag  (nuage de cendres) #getmehome (ramenez moi à la maison) et #roadsharing (covoiturage).

On y trouve l'état d'ouverture des aéroports, les plans de covoiturage aux quatre coins de l'Europe, les vols annulés de certaines compagnies aériennes. #ashtag était l'un des dix mots-clés le plus repris sur twitter dans le monde entier lundi.
 
Pour les voyageurs qui cherchent à rentrer ou à se tenir au courant, les hashtags permettent de se signaler à tous, puisque la recherche se fait sur tous les tweets de tous les comptes et pas seulement ceux que l'on suit.
 
Des comptes twitters dédiés ont été ouverts pour faire de la veille et informer les internautes des évolutions de la situation. A suivre: le compte @volcanotime et @ashalerts.
 
Des groupes Facebook se créent aussi spontanément comme "When Volcanoes Erupt: A Survival Guide for Stranded Travelers" ou la page fan "Volcanic Ash Cloud" qui compte déjà près de 6000 fans et à laquelle est associé le compte twitter @Themightycloud. Les internautes y échangent des liens et des plans de covoiturage partout dans le monde.
 
Le volcan Eyjafjallajokul est  sur twitter
Des malins ont eu la bonne idée d’ouvrir un compte twitter au nom du volcan. Il est mis à jour régulièrement et avec pas mal d'humour @Eyjafjallajokul. "You think I'm bad, have you seen Björk when she is pissed" pouvait-on lire dans un des tweets publiés sur le compte. ("Vous me trouvez méchant? Avez vous vu Björk lorsqu'elle est énervée?")
 
Les sites de covoiturage en profitent
Quelques-uns ont vite compris le filon commercial. Le compte twitter @roadsharing, une compagnie de covoiturage, publie des tweets vers tous les itinéraires disponibles sur leur site. Un bon moyen de se faire du clic surtout quand on sait que le mot-clé #roadsharing est maintenant quasi-systématiquement associé à #ashtag et #getmehome. Même stratégie pour @carpoolworld.
 
Live-tweeter son périple

Plus poétique le live-tweet de Michel Reilhac, directeur du cinéma chez ARTE France, qui raconte depuis samedi dernier son voyage en bus à travers l’Europe entre Istanbul en Turquie et Paris où il doit retourner travailler. Lundi soir, il devait arriver à Berlin et y passer la nuit.