Après les forfaits mobile, La Poste se lance dans le coffre-fort numérique

HIGH-TECH Le groupe continue de diversifier ses activités à tout va...

Corentin Chauvel

— 

Environ 28% des postiers ont fait grève jeudi à l'appel des syndicats FO, CFTC, Sud, CGT et CFDT, a indiqué à l'AFP la direction.
Environ 28% des postiers ont fait grève jeudi à l'appel des syndicats FO, CFTC, Sud, CGT et CFDT, a indiqué à l'AFP la direction. — Mychèle Daniau AFP

Factures, contrats d'assurance, bulletins de salaire, titres de propriété, quittances de loyer, déclarations d'impôts... Cela fait beaucoup de paperasse à conserver et c'est la galère lorsqu'on les égare.

Disponible à la mi-avril

Ainsi, pour «simplifier le quotidien des particuliers et des entreprises», La Poste a trouvé la solution avec une nouvelle offre: le coffre-fort en ligne. Intitulé «Digiposte» et disponible dès la mi-avril, ce service gratuit permettra à ses usagers de placer sur un site dédié, «à valeur légal», leurs documents officiels, préalablement scannés, en toute sécurité.

Ce concept n'est pas nouveau et des sociétés le proposent déjà, mais la plupart ont une limite de stockage et/ou sont payants. Digiposte compte ainsi aller plus loin dès le troisième trimestre 2010 avec une option qui permettra de payer certaines factures (électricité, téléphone) directement en ligne.

Une solution écologique

La Poste propose également aux entreprises d'utiliser Digiposte pour gérer «l'ensemble des bulletins de salaire et documents de ressources humaines en ligne dans un même espace». Avec ce moyen, les salariés pourront notamment recevoir directement leur fiche de paie sur leur compte Digiposte.

Outre un objectif pratique, ce nouveau service représente pour La Poste un geste éco-citoyen, qui entend passer du «tout papier» au «tout numérique». Cependant, ce système ne risque pas de rassurer les plus récalcitrants à l'utilisation de ce «tout numérique», qui n'offre jamais toutes les garanties de ne pas être «fiché» sur Internet.

Et vous, qu'en pensez-vous? Seriez-vous prêts à utiliser ce service? Faites-vous confiance aux espaces de stockage sur Internet?