«SAW», Vivre ou mourir, à vous de choisir...

TEST JEU VIDEO Le célèbre film d'horreur adapté en jeux vidéo...

Nicolas Pilboue

— 

Adaptation de Saw en jeu vidéo
Adaptation de Saw en jeu vidéo — DR

Après avoir fait trembler au cinéma les spectateurs du monde entier, l’adaptation du film d’horreur Saw débarque sur PC et consoles. L’histoire se déroule entre le premier et le deuxième épisode de la saga et nous place dans le rôle de l’inspecteur Tapp.

Gameplay: Des situations «sawrdides»


Si l’inspecteur a passé ces deux dernières années à traquer le tueur au puzzle, c’est finalement ce dernier qui finit par le trouver. Très vite, vous allez comprendre que vous êtes au centre du nouveau jeu dément de Jigsaw. Les règles sont simples: sortir vivant de l’asile dans lequel vous êtes enfermé tout en évitant les nombreux pièges tendus par le tueur. Sans oublier les autres prisonniers, pris au piège également et convaincus que leur survie passe par votre mort.


Le jeu commence fort puisqu’à peine réveillé, vous devez réussir à vous débarrasser d’un mécanisme mortel fixé sur votre mâchoire. Un premier piège qui s’avère finalement assez simple à déjouer, puisqu’il suffira d’effectuer les actions indiquées à l’écran dans le bon tempo. Bien que certaines énigmes soient plus alambiquées que d’autres, il est rare de se retrouver bloqué plus de cinq minutes. En outre, le jeu ne laisse que trop rarement le choix, ce qui s’avère un peu frustrant lorsque l’on sait que le film se base justement sur ce concept.

Réalisation: Une immersion sang problème


Au-delà des énigmes, Saw propose de nombreuses scènes de combats. Que ce soit à l’aide de vos poings ou d’une arme, le système de combat ne s’avère pourtant pas très convaincant. La faute aux déplacements très lents du personnage. On préférera donc la plupart du temps laisser les pièges du tueur faire le travail à notre place. 

Fort heureusement, l’univers malsain est bien retranscrit. Les graphismes, sans être exceptionnels, sont variés et rendent bien compte de l’atmosphère poisseuse du film. L’immersion est d’autant plus facile que la bande son est réussie. On retrouve notamment avec plaisir la voix originale de Jigsaw.


Les plus: du glauque à gogo!

Les développeurs ont tout fait pour nous faire vivre une expérience répugnante. De plus les fans remarqueront les nombreux clins d’œil au film.

Les moins: les combats, le côté obscur de l’horreur


Bien que les énigmes s’enchaînent rapidement, les combats sont difficiles à prendre en main, ce qui a tendance à casser le rythme.

Note: 6/10
Même si dans le fond Saw n’offre pas une expérience de jeu inouïe, l’univers sombre et glauque de la franchise est fidèlement retranscrit et fera patienter les fans en attendant la sortie de Saw VII.