Le réalisateur Seth Green se fait voler 190.000 euros de NFT qui devaient servir à son prochain film

PHISHING Le film d'animation de Seth Green devait sortir quelques jours seulement après le vol du NFT, qui représentait un singe tenant le premier rôle

20 Minutes avec agence
— 
Le réalisateur Seth Green.
Le réalisateur Seth Green. — Sthanlee Mirador/Sipa USA/SIPA

L'acteur et réalisateur américain Seth Green s'est fait voler un NFT (« non-fungible token » ou « jeton non-fongible ») valant plus de 100.000 euros. D'après Les Échos, ce larcin met un terme au projet de film d'animation du producteur de comics. 

Perte de la propriété intellectuelle 

En effet, ce « Bored Ape », l'un des NFT les plus connus et les plus onéreux du marché, est représenté par l'image d'un singe dessiné. Or, Seth Green détenait à travers ce NFT les droits de propriété intellectuelle sur cette image. Son film d'animation reposant sur ce singe, qui tenait le rôle principal, le projet tombe à l'eau. 

D'après nos confrères, l'acteur s'est fait voler son NFT via un lien de phishing, qui permet aux pirates informatiques de récupérer les informations confidentielles du propriétaire imprudent ayant cliqué sur ledit lien. Fin avril, un certain nombre de « Bored Apes » avaient été déjà été dérobés par ce biais, pour un préjudice estimé à plusieurs millions de dollars. 

190.000 euros de NFT volés 

Hormis ce « Bored Ape » évalué à plus de 100 000 euros, Seth Green s'est fait voler deux « Mutant Apes » et un « Doodle ». Soit quatre NFT volés pour 190.000 euros de pertes totales. Le tout a d'ores et déjà été revendu par le malfaiteur à un collectionneur, pour plus de 200.000 euros. Malgré les sollicitations de Seth Green sur Twitter, le nouvel acquéreur des NFT continue de garder le silence, indiquent nos confrères des Échos.

Well frens it happened to me. Got phished and had 4NFT stolen. @BoredApeYC @opensea @doodles @yugalabs please don’t buy or trade these while I work to resolve:@DarkWing84 looks like you bought my stolen ape- hit me up so we can fix it pic.twitter.com/VL1OVnd44m
— Seth Green (@SethGreen) May 17, 2022

Le réalisateur avait acheté son « Bored Ape » en juillet 2021 pour réaliser son film « La taverne du cheval blanc », qui devait sortir quelques jours seulement après le kidnapping du singe virtuel. Si aucun accord amiable n'est trouvé avec l'acquéreur de ses NFT, Seth Green prévoit de mener l'affaire en justice.