#Anti2010 : TikTok retire de sa plateforme le hashtag visant à harceler les élèves de 6e nés en 2010

CYBERHARCELEMENT Le hashtag a été partagé plus de 40 millions de fois, incitant les jeunes à harceler les sixièmes qui font leur entrée au collège

H. B.
— 
Le logo de l'application TikTok. (illustration)
Le logo de l'application TikTok. (illustration) — Jaap Arriens/Sipa USA/SIPA

Face à la polémique, TikTok a enfin décidé de réagir. Le hashtag #anti2010, utilisé depuis quelques jours sur les réseaux sociaux pour dénigrer des élèves nés en 2010, a été banni ce vendredi de la plateforme.

« Cette phrase peut être associée à un comportement ou du contenu qui enfreint nos consignes », peut-on désormais lire sur le réseau social lorsque l’on tape « anti2010 » dans la barre de recherche. Des comptes y faisant référence réussissent toutefois à contourner cette nouvelle règle en ajoutant un ou plusieurs mots.

Un hashtag #BienvenueAux2010 pour contrer le phénomène

Vidéos moqueuses, insultantes ou incitant à la violence…, jusqu’à cette suppression, le hashtag avait été repris plus de 40 millions de fois sur le réseau social chinois très prisé des jeunes.

Le hashtag #anti2010 n’est aujourd’hui plus visible non plus sur Instagram, mais des comptes comportant la mention « anti2010 » y sont toujours disponibles, comme sur Snapchat. Il est en revanche toujours accessible sur les plateformes Twitter et Facebook.

Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a appelé ce vendredi les chefs d’établissements à renforcer la vigilance. « Il y a un mouvement qui monte et qui consiste à mal accueillir les élèves de sixième et à embêter les élèves nés en 2010. C’est évidemment complètement stupide et contraire à nos valeurs », a déploré le ministre de l’éducation dans une vidéo publiée sur Twitter. Il en a profité pour lancer un autre hashtag :  #BienvenueAux2010.