WhatsApp : La nouvelle politique de confidentialité devra bientôt être signée

CONDITIONS Les utilisateurs ont jusqu’au 15 mai pour signer les nouvelles CGU, sans quoi ils ne pourront plus envoyer de messages

20 Minutes avec agences

— 

De nombreux utilisateurs de WhatsApp privilégient désormais Signal.
De nombreux utilisateurs de WhatsApp privilégient désormais Signal. — ISOPIX/SIPA

Dans moins de deux semaines, WhatsApp va instaurer sa nouvelle politique de confidentialité. Celle-ci devait initialement entrer en vigueur le 8 février mais le groupe Facebook l’a reportée au 15 mai, après les remous suscités par la mise en place de ce changement.

Plutôt que de signer sous la pression, des centaines de milliers d’utilisateurs avaient en effet décidé de quitter la messagerie en direct pour Telegram ou Signal. Entre-temps, le groupe de Mark Zuckerberg a tenté de faire accepter les nouvelles CGU de son application, mais sans changer pour autant la politique de confidentialité qu’elles contiennent, relate Presse-Citron.

Bientôt un service dégradé

Pour continuer d’utiliser l’application, il n’y aura pas d’autre choix que d’accepter les conditions d’utilisations. Celles-ci vont permettre de partager les données personnelles des utilisateurs de WhatsApp au sein du groupe Facebook, la maison mère. De même, il s’agit pour Facebook de monétiser l’application acquise en 2014 en mettant davantage en relation les publicitaires et les utilisateurs.

Si vous vous ne connectez plus à votre compte WhatsApp, même avec un mode dégradé, celui-ci pourrait aussi disparaître. « Dans un souci de sécurité, pour limiter la rétention des données et pour protéger la vie privée de nos utilisateurs, les comptes WhatsApp sont généralement supprimés après 120 jours d’inactivité », peut-on lire dans le centre d’aide de l’application.