Twitter : Les utilisateurs incités à commenter les tweets qu’ils partagent

DESINFORMATION Twitter a décidé de prendre cette mesure afin de lutter contre la propagation de fake news à l’approche de l’élection présidentielle américaine, le 3 novembre prochain

20 Minutes avec agence

— 

Les utilisateurs peuvent contourner la nouvelle mesure de Twitter en refusant d'écrire dans la zone dédiée.
Les utilisateurs peuvent contourner la nouvelle mesure de Twitter en refusant d'écrire dans la zone dédiée. — DAMIEN MEYER / AFP

Pour lutter contre la désinformation à l’approche de l’élection présidentielle américaine, Twitter va temporairement modifier sa fonction « Retweet », rapporte Numerama. Depuis mercredi 21 octobre, tous les utilisateurs qui veulent retweeter une publication sont invités à la commenter.

Le réseau social, qui avait annoncé cette mesure le 6 octobre dernier, espère que cette nouvelle méthode incitera les internautes à réfléchir aux raisons qui les poussent à partager un tweet. Très appréciée des trolls ou des faux comptes pilotés par des puissances étrangères, la fonction retweet permet en effet d’augmenter les chances qu’une information, fausse ou avérée, devienne virale.

D’autres mesures prises

Twitter a pris d’autres mesures visant à atteindre le même objectif au cours des derniers mois. La portée des messages douteux publiés sur des comptes de candidats politiques américains ou sur ceux comptabilisant plus de 100.000 abonnés a notamment été limitée.

L’efficacité de la restriction de la fonction retweet reste cependant à prouver. En effet, il est tout à fait possible de retweeter un post sans le commenter, il suffit pour cela de ne rien écrire dans la partie où le texte est censé s’afficher. Cette modification devrait disparaître après l’élection, le 3 novembre prochain.