Mais que peut bien faire un blogueur au Web08?

INTERNET Des conférences souvent ennuyeuses, pas de wi-fi, la vie de blogueur associé n'est pas toujours évidente...

V.G.

— 

Un instantané du Web08 le 9 décembre 2008 à Paris.
Un instantané du Web08 le 9 décembre 2008 à Paris. — VG

Un événement organisé par Loïc Le Meur se doit d'avoir ses blogueurs. Le Web08, grande messe de l'Internet mondial organisée à Paris, a donc invité «50 blogueurs associés» pour suivre la conférence. Avantage: comme les journalistes, ils n'ont pas eu à payer les 1.500 euros d'inscription. Problème: que raconter sur leur blog alors que les conférences, souvent ennuyeuses, s'enchaînent?

Sur le site officiel du Web08, cliquer sur le lien d'un «blog associé» envoie une fois sur deux (estimation à la louche) sur un blog qui ne parle pas du tout du Web08, comme le surprenant Longskate consacré… au long skate ou le blog de Thomas Bruehwiler qui parle de… euh… en fait, c'est en allemand.

«Moi, ce qui m'intéresse, c'est le networking»

Patrice Cassard, fondateur de La Fraise et blogueur associé, explique qu'il «n'a aucune obligation de parler du Web08 sur son blog». «Il faut juste mettre en amont une bannière qui renvoit vers le site officiel. En fait, il s'agit surtout pour Loïc Le Meur de faire du buzz avant l'événement.» Pour que certains veulent bien payer les 1.500 euros.

Du coup, les blogueurs associés vont à la conférence sans faire de zèle excessif. «Moi, ce qui m'intéresse, c'est le networking pour mes activités professionnelles, reconnaît Manuel Dorne, du blog Korben. De ce fait, je n'ai pas le temps d'écrire un post pendant la journée, je le fais de chez moi».

Le problème du wi-fi

Mais cette année, même les blogueurs motivés, tentés par le live-blogging, doivent ravaler leurs ambitions: «Les conférences ne m'intéressent pas particulièrement, alors j'avais prévu de filmer plusieurs start-upeurs qui me présentent leur projet et de poster ces vidéos toute la journée sur mon blog. Mais, c'est impossible, le wi-fi est défaillant!», regrette Eric Dupin de Presse-Citron.

Ah, le wi-fi... Plus que la paresse ou l'ennui, c'est le vrai ennemi du blogueur et du journaliste au Web08. Il est très difficile de s'y connecter: un grand classique dans les événements web vu que la très grande majorité des conférenciers passe son temps sur son ordinateur ou son smartphone.

Une excuse que n'utilise pas Fred Cavazza, blogueur associé qui a trouvé l'excuse suprême pour se la couler douce: depuis le 5 décembre, son blog est en «arrêt momentané de service». Comme le wi-fi.