Les Français surfent de plus en plus au travail

INTERNET Médiamétrie a publié mercredi une nouvelle étude sur les pratiques des internautes...

Sa. C. avec agence

— 

Le suicide d'un internaute allemand, résidant à Bremerhaven (nord), a été évité grâce à l'intervention à distance d'internautes et de la police espagnole, a annoncé cette dernière dimanche dans un communiqué.
Le suicide d'un internaute allemand, résidant à Bremerhaven (nord), a été évité grâce à l'intervention à distance d'internautes et de la police espagnole, a annoncé cette dernière dimanche dans un communiqué. — Jean-Christophe Verhaegen AFP/Archives

Une étude qui ne va pas faire plaisir aux employeurs. Les Français sont de plus en plus friands d’Internet et surfent particulièrement depuis leur lieu de travail, affirme une étude Médiamétrie/NetRatings, publiée mercredi. Explications.

Plus d’internautes

La France a gagné 2,5 millions d’internautes entre septembre 2007 (29,6 millions) et septembre 2008 (32,1 millions). Une hausse qui s’accompagne d’une meilleure connexion: 27 millions d’internautes affirment disposer aujourd’hui d’une connexion haut débit, soit 18% de plus par rapport à 2007. Ce développement technique facilite et dope le surf: les internautes ont passé 32 heures sur le net en septembre 2008, soit deux fois plus de temps qu’en 2004.

Les sites les plus consultés par les internautes français en octobre 2008 ont été Google (28,5 millions de visiteurs uniques), Microsoft (27,9) et France Télécom (21,7), selon Médiamétrie. Le classement réserve quelques surprises: ainsi, le réseau social Facebook n’arrive qu’en 29e position avec 8 millions de visiteurs uniques, derrière le site de la SNCF (20e avec 9,5 millions) ou encore celui de La Poste (19e, 9,54 millions).

Internet au travail

Le temps passé sur le Net ne cesse d’augmenter, notamment sur le lieu de travail qui compte en moyenne 38 heures de connexion en septembre (contre 21 heures depuis le domicile). Un profil des aficionados du surf au travail se dessine même, selon Médiamétrie: il s’agit d’une population «masculine, âgée de 25 à 49 ans et CSP+». Des cadres, donc, qui consultent surtout des sites dédiés au voyage (compagnies aériennes, cartes routières type Mappy, agence de voyage), à l’actualité (sites de presse) ou au service (banque, assurance, service public).

Certains ne dédaignent pas les jeux concours et loterie... Mais au bureau, l'usage ludique du net reste limité. «Internet est d'abord un outil de travail, ensuite éventuellement un outil communautaire, le loisir n'arrive qu'en arrière-plan», souligne Benoît Cassaigne, directeur des mesures d'audience de Médiamétrie qui précise que «les messageries instantanées sont un moyen de communication très rapide et sont très utilisées.»

Enfin, la consommation de vidéo sur le Net a également beaucoup progressé, note Médiamétrie. Les internautes ont passé en moyenne 40 minutes à visionner des vidéos sur la Toile en septembre 2008 (contre 28 minutes en septembre 2007). Une évolution importante qui hisse la vidéo en tête des enjeux à venir sur le Net, souligne encore Médiamétrie.

PROFIL

Traditionnellement, l'internaute est plus jeune, un peu plus urbain, un peu plus actif que le reste de la population française. Mais «on assiste à un phénomène de rattrapage rapide, avec une forte progression des plus de 50 ans et des personnes résidant en province», selon Benoît Cassaigne, directeur des mesures d'audience de Médiamétrie.