Facebook affecté par un virus

HIGH TECH Un ver se baladerait sur le réseau social...

Avec agence

— 

Les grèves touchant les transports publics, les universités et bientôt la fonction publique, ont suscité sur le réseau de socialisation Facebook la création de groupes hostiles à ces mouvements sociaux, souvent animés par des jeunes proches de l'UMP.
Les grèves touchant les transports publics, les universités et bientôt la fonction publique, ont suscité sur le réseau de socialisation Facebook la création de groupes hostiles à ces mouvements sociaux, souvent animés par des jeunes proches de l'UMP. — Facebook

Comme les mails et MSN, Facebook est la cible de virus. Le réseau social est affecté par un virus de type «ver» baptisé Koobface, a averti la société spécialisée dans la sécurité informatique McAfee.

«You look just awesome in this new movie»

Le virus se propage sous la forme d'un message, intitulé «You look just awesome in this new movie» (Tu es génial(e) dans ce nouveau film). Si vous le recevez, ne cliquez pas dessus. Les utilisateurs non avertis qui cherchent à l’ouvrir reçoivent un avertissement leur indiquant que leur logiciel Flash player est dépassé. Ils sont invités à télécharger une nouvelle version dans laquelle se niche le virus.

Selon McAfee, Facebook, qui a plus de 120 millions d'utilisateurs, est en train de purger son système «mais avec des dizaines de variantes (du virus Koobface) connues, la situation a des chances de se dégrader avant de s'améliorer». La société conseille donc aux utilisateurs de «ne pas ouvrir de pièces-jointes inattendues même si elles proviennent de quelqu'un que vous connaissez».

Selon Barry Schnitt, un représentant de Facebook cité par le journal Internet Cnet, le virus se baladerait depuis le mois d'août, même si la variante découverte cette semaine est inédite. «Un très faible pourcentage d'utilisateurs de Facebook a été affecté et nous oeuvrons rapidement pour mettre à jour nos systèmes de sécurité et minimiser» les risques, a-t-il dit. En attendant, soyez vigilants.