Grève du 5 décembre : Des réductions pour prendre un VTC à Paris diffusées par les militants de Griveaux ?

TRANSPORT Lors d’un tractage de militants de Benjamin Griveaux, des réductions pour des opérateurs de trottinettes ou de VTC ont été proposées aux Parisiens pour pouvoir se déplacer lors de la grève du 5 décembre

R.L. et F.H.

— 

Une utilisatrice de trottinette électrique à Paris. (Illustration)
Une utilisatrice de trottinette électrique à Paris. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Des bons de réductions dans un tract politique ? Lors d’un tractage de militants de Benjamin Griveaux dans le 11e arrondissement, un scan code a été proposé aux Parisiens avec des réductions pour faire face à la grève du 5 décembre. Parmi les réductions proposées, on en trouve pour des opérateurs VTC ou de trottinettes en free floating.

Repérée par un journaliste du Monde, cette pratique a rapidement fait réagir les internautes. Et ceux-ci la qualifient par les termes « achat de votes » ou « corruption ». Dans l’entourage de Benjamin Griveaux, on parle d’une « opération spéciale » pour informer les Parisiens sur la grève du 5 décembre.

« Ce QR code recense des liens pour orienter, faciliter les déplacements durant la grève. On y retrouve les offres de différents opérateurs qui proposent des réductions », dit-on dans les rangs du candidat LREM à la mairie de Paris​, sollicité par 20 Minutes. Dernier argument avancé par les Marcheurs pro-Griveaux : « On a fait un travail de recensement, ce sont des éléments publics. »