Les chaînes de télé font fermer les «gros comptes» de Dailymotion

INTERNET La fermeture du compte de l'emblématique FullHdReady relance la polémique sur les contenus copyrightés...

Vincent Glad

— 

Peanuts, le chiot qui illustre le compte Dailymotion de fullhdReady.
Peanuts, le chiot qui illustre le compte Dailymotion de fullhdReady. — DR

Il y a encore trois mois, personne ne le connaissait. Mais FullHdReady, le «serial zappeur» du Web, est en train de devenir une figure du combat pour les contenus libres sur Internet. Depuis que Dailymotion a fermé son compte mercredi soir, les blogueurs se déchaînent contre la plateforme vidéo, accusée de renier son passé.

Dans sa première phase, Dailymotion, alors dirigée par son créateur Benjamin Bejbaum, prenait de larges libertés avec le copyright, laissant prospérer de nombreux extraits d'émissions télé ou carrément des épisodes de série ou des films en entier.

Hakim93200, autre star déchue de Dailymotion

Mais, depuis l'arrivée de Mark Zaleski au poste de PDG l'année dernière, le site communautaire a choisi une autre voie, comme l'explique à 20minutes.fr Martin Rogard, patron de Dailymotion France: «Les contenus illégaux ne sont pas monétisables. On ne peut pas vendre de publicité sur des vidéos copyrightées. Notre stratégie est donc de remplacer ces contenus par des vidéos légales en signant des accords avec des chaînes de télé comme MTV ou Arte

Même s'il s'en défend, Dailymotion vient de lancer une offensive sur les «gros comptes» qui uploadent sans relâche des contenus illégaux, comme des clips ou des émissions télé. Au-delà de l'emblématique FullHdReady, une autre star de la plateforme vient de se faire couper l'accès au site, hakim93200, qui s'en prend à Dailymotion à l'occasion d'une dernière vidéo.



Dailymotion, qui «cleane» les contenus, une partie des internautes s'imaginaient partir vers Wat du groupe TF1. C'est ce qu'a fait FullHdReady au lendemain de la fermeture de son compte en commençant à alimenter son compte sur Wat. Mais, pas de chance, 24 heures plus tard, sa page était désactivée.

Wat: «On veut garder une image propre»


Olivier Abécassis, patron de la plateforme, s'en explique à 20minutes.fr: «On ne pouvait pas laisser dire “c'est fermé sur Dailymotion et pas sur Wat”, on veut garder une image propre. D'autant que FullHdReady est devenu un cas emblématique qui pourrait être utilisé lors d'éventuels procès avec les chaînes de télévision. J'ai donc personnellement fermé son compte, même si, clairement, nous aimerions travailler avec lui pour qu'il nous sélectionne des contenus de TF1.»

Selon nos informations, Canal et TF1 sont les plus offensifs sur la protection de leurs images, Canal tenant à protéger ses contenus en clair disponibles sur son propre site Web et TF1 refusant de voir des images de la chaîne ailleurs que sur Wat. M6, qui possède aussi une plateforme vidéo avec le confidentiel Wideo, fait surtout retirer les extraits de ses émissions emblématiques, comme «Nouvelle Star» ou «T'empêche tout le monde de dormir». Quant à France Télévisions, le groupe public n'apprécie pas que les internautes mettent en ligne des extraits de «Taratata».

Les sites américains pourraient en profiter

Pourquoi les chaînes ne laissent-elles pas courir le buzz Internet qui peuvent bénéficier à leurs émissions? «TF1 se demande si le piratage n'est pas responsable d'une partie de la baisse des audiences», explique Olivier Abécassis, de Wat. Mais cette stratégie n'est pas sans péril: si Dailymotion a fini par plier, les internautes se passent déjà le mot: «Transférons nos vidéos sur Veoh, Youtube et Sevenload

Les plateformes anglo-saxonnes, moins regardantes sur le copyright français, devraient être les grands bénéficiaires de cette purge. Il faudra alors se souvenir de la mésaventure de la star du peer-to-peer première génération, Napster, qui a complètement disparu de la circulation lorsqu'il s'est converti au téléchargement légal.