Des universitaires canadiens portent plainte contre Facebook

AA

— 

Facebook attaqué. Au Canada, la Clinique d'intérêt public et de politique d'Internet, un laboratoire de l'Université d'Ottawa, a déposé plainte contre le réseau social aux 70 millions d’inscrits pour violation de la vie privée.

Selon les plaignants, Facebook communiquerait à des tiers les données personnelles des membres du réseau à des fins marketing, et ce, sans leur consentement: «Les utilisateurs doivent savoir qu'en signant avec Facebook, ils signent pour partager leurs informations avec les publicitaires.» La publicité ciblée: une accusation qui figurait déjà au coeur des remontrances adressées à Facebook il y a quelques mois.

Il n'y a pas que Facebook en ligne de mire...

Pourtant, Facebook n’est pas le seul réseau en ligne visé. «Nous avons choisi de nous concentrer sur Facebook parce qu'il s'agit du réseau social le plus populaire du Canada (7 millions de Canadiens en sont membres, ndlr) et parce qu'il attire de jeunes adolescents qui peuvent ne pas apprécier les risques encourus en exposant leurs détails personnels, a déclaré Philipa Lawson, directrice de la Clinique d'intérêt public et de politique d'Internet. J'ai espoir de pouvoir analyser MySpace dans le courant de l'année.»

Charge maintenant au Commissariat à la protection de la vie privée, qui veille au respect de la protection des données personnelles au Canada, de donner suite à cette affaire ou pas.