Rester jusqu'à 6 mois sur la Lune

ESPACE La Nasa y travaille...

Avec agence

— 

Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, Londres avait cru avoir trouvé l'arme secrète pour battre Hitler: un astrologue aussi farfelu que mystérieux qui assurait détenir la clef du mode de pensée du Führer.
Au plus fort de la Seconde Guerre mondiale, Londres avait cru avoir trouvé l'arme secrète pour battre Hitler: un astrologue aussi farfelu que mystérieux qui assurait détenir la clef du mode de pensée du Führer. — Jochen Luebke DDP/AFP/Arch.

La Nasa envisage de construire sur la Lune des installations permettant à ses astronautes des séjours pouvant aller jusqu'à 6 mois, indique vendredi un responsable de l'agence spatiale américaine.

«Nous devons établir des périodes plus longues de présence sur la Lune, jusqu'à six mois, comme nous le faisons actuellement sur la Station spatiale internationale (ISS)» a déclaré Carl Walz, ancien astronaute et un des directeurs du département des missions d'exploration de la Nasa.

«Je peux aller jusqu'à dire que nous construirons quelque chose de semblable à ce que nous construisons avec l'ISS, mais avec un concept différent: nous allons développer des systèmes de transport, nous allons vivre sur la Lune, travailler sur la Lune, construire des infrastructures et utiliser les ressources de la Lune» a-t-il dit.

Retourner sur la Lune avant 2020

Lors d'une conférence à l'université de Miami (Floride, sud-est) sur «l'avenir de la Nasa», le responsable a indiqué que les priorités à venir de l'agence spatiale américaine sont de compléter la construction de l'ISS, d'assurer la sécurité des vols des navettes spatiales jusqu'en 2010, de retourner sur la Lune avant 2020 et d'accroître la présence humaine dans le système solaire et au delà.

La mise à la retraite de la navette est programmée pour 2010 après 30 ans de service. Elle sera remplacée par une nouvelle génération de lanceurs baptisés «Ares».