Instagram teste Direct, une messagerie privée très proche de Snapchat

APPLI Direct est séparée d'Instagram sur le modèle de Facebook et Messenger...

L.B.

— 

Le géant des sites communautaires sur internet Facebook a annoncé lundi qu'il achetait un milliard de dollars l'application de photographie pour appareils mobiles Instagram, confirmant sa puissance financière avant même son entrée en Bourse.
Le géant des sites communautaires sur internet Facebook a annoncé lundi qu'il achetait un milliard de dollars l'application de photographie pour appareils mobiles Instagram, confirmant sa puissance financière avant même son entrée en Bourse. — Justin Sullivan afp.com

Snapchat n’a pas fini de se faire piquer ses idées par Facebook et compagnie. D’après un article de The Verge, repéré par Pixels, lnstagram (qui appartient à la firme de Mark Zuckerberg) teste en ce moment une messagerie privée intitulée Direct, séparée de l’application d’origine, à la manière de Messenger et Facebook.

>> A lire aussi : «Les bots ne vont pas remplacer les apps», insiste David Marcus (Facebook Messenger)

La troisième application de messagerie privée

L’application est pour l’instant accessible dans six pays (le Chili, Israël, l’Italie, le Portugal, la Turquie et l’Uruguay) sur Android et iOS. Si Direct était déployée dans le monde, ce serait la troisième application de messagerie privée de Facebook, avec Messenger et Whatsapp.

Avec trois écrans, l’application est conçue sur le même modèle que Snapchat. Le premier fait apparaître une caméra qui incite les utilisateurs à partager des vidéos et des photos, le deuxième, vers la gauche, mène aux paramètres, le troisième, l’écran de droite, donne accès aux messages. Les messageries privées sont de plus en plus utilisées et, comme le note Pixels, Messenger compte aujourd’hui plus de 1,2 milliard d’utilisateurs.