VIDEO. Bretagne: Des caméras embarquées dans les bus pour éviter les collisions

TRANSPORTS L’opérateur Transdev expérimente le système Mobileye sur le réseau de Fougères en Ille-et-Vilaine…

Jérôme Gicquel

— 

Le système permet de détecter les mouvements des piétons et des cyclistes dans les angles morts.
Le système permet de détecter les mouvements des piétons et des cyclistes dans les angles morts. — Réseau SURF
  • Le réseau de bus de Fougères expérimente le système Mobileye en vue de réduire le nombre d’accidents.
  • Des caméras embarquées permettent de détecter les mouvements des piétons et des cyclistes dans les angles morts.
  • En cas de danger imminent, les chauffeurs reçoivent une alerte sur leur tableau de bord.

En cause dans de nombreux accidents de la route, les angles morts représentent un vrai danger pour les piétons et les cyclistes en ville. Pour réduire les risques, les opérateurs de transports en commun se tournent désormais vers les nouvelles technologies. Après l’Ile-de-France, le groupe Transdev expérimente depuis quelques jours sur le réseau de bus Surf de Fougères (Ille-et-Vilaine) le système anticollision de Mobileye, une société israélienne rachetée récemment par le géant Intel pour la coquette somme de 15 milliards de dollars.

>> A lire aussi : La voiture autonome peut-elle faire économiser des milliards d'euros aux Français?

Le chauffeur reçoit des alertes sur son tableau de bord

Grâce à trois capteurs de vision artificielle installés à l’avant et à l’arrière de chaque bus, le chauffeur reçoit ainsi sur son tableau de bord des alertes pour le prévenir de dangers sur la route. « Quand les chauffeurs tournent à gauche ou à droite, ils ne voient pas les autres usagers qui se trouvent dans l’angle mort. Les capteurs vont détecter tous ces mouvements et alerter les conducteurs en cas de collision imminente avec un piéton ou un cycliste », indique Bertrand Trevalinet, directeur d’AutoCare, le distributeur français de Mobileye. « C’est un système qui vient renforcer la vigilance des conducteurs », ajoute Christophe L’Hénaff, directeur de Transdev à Fougères.

Les chauffeurs de bus de Fougères devront d’ailleurs avoir une conduite irréprochable car le système Mobileye les aura à l’œil. S’ils collent de trop près un véhicule ou commettent la moindre imprudence au volant, ils recevront alors une alerte. « Cela doit nous aider à améliorer certains aspects de la conduite chez les chauffeurs et améliorer ainsi la sécurité », souligne Christophe L’Hénaff. Le système pourra aussi être utile aux élus qui auront accès à une cartographie précise des zones à risque sur leur commune.