Un YouTubeur embauché sur la série «Doctor Who» après une vidéo virale

TV « John Smith », c’est son pseudo, a participé à l’écriture de la dixième saison de la série britannique...

O. P.-V.

— 

Peter Capaldi raccrochera bientôt le costume de Doctor Who, mais, pour le moment, il semble être à la recherche de son Tardis sur le tournage de la saison 10, à Cardiff.
Peter Capaldi raccrochera bientôt le costume de Doctor Who, mais, pour le moment, il semble être à la recherche de son Tardis sur le tournage de la saison 10, à Cardiff. — Huw Evans/Shutterstock/SIPA

La vidéo date de décembre 2013, cumule quasiment 7 millions de vues sur YouTube et dure un peu plus de 5 minutes. Le « mash-up » entre les univers des séries Sherlock et Doctor Who (« WhoLock », comme disent les fans des deux shows britanniques, qui partagent le même scénariste, Steven Moffat) réalisé par le vidéaste John Smith (un pseudo) a permis à son auteur d’être repéré par la production du second des deux feuilletons télévisés, rapportent Radio Times et le Doctor Who Magazine.

Ce spécialiste des effets spéciaux a été engagé en 2016 par la BBC pour participer à la dixième saison de la plus longue des séries de science-fiction, diffusée cette année. John Smith a travaillé sur les effets spéciaux donc, et sur la réalisation de courts-métrages promotionnels.

>> A lire aussi : «Doctor Who» va être une femme pour la première fois de l'histoire de la série britannique culte

Pas le premier fan embauché

Il est également l’auteur de ce morphing très viral entre les acteurs Elijah Wood et Daniel Radcliffe, qui avait été soumis au premier dans l’émission de Conan O’Brien aux Etats-Unis.

La collaboration a continué avec la production de Doctor Who, puisque John Smith a participé à un épisode très attendu par les fans, le Christmas Special, dont voici la bande-annonce.

À noter qu’un autre admirateur de la série avait participé en 2013, et sa contribution était particulièrement visible : Billy Hanshaw avait créé et diffusé sur YouTube un faux générique de Doctor Who qui avait tant impressionné la production qu’un nouveau générique s’en inspirant grandement avait été choisi, avec le nom de l’heureux vidéaste inclus.