«Lost Odyssey», le nouveau RPG star de la Xbox 360

TEST La console de Microsoft va-t-elle enfin disposer d'un jeu de rôle digne de ce nom?...

Alexis Leclercq

— 

Jaquette de " Lost Odyssey " sur Xbox 360
Jaquette de " Lost Odyssey " sur Xbox 360 — DR

Le jeu de rôle arrive sur next-gen ! «Lost Odyssey», développé par l'ancien «papa» des «Final Fantasy», Hironobu Sakaguchi, est en boutique le 29 février, pour Xbox 360 exclusivement.
«Lost Odyssey» se dévoile dans de très nombreuses scènes cinématiques et des textes sur le passé des personnages. Kaim Argonar, immortel et amnésique, erre de combat en combat, dans un voyage sans fin, vivant comme un mercenaire. Incapable de se souvenir de quoi que ce soit, Kaim est sans attaches, et puisqu'il ne peut mourir ou de vieillir, incapable de trouver le repos.


S’arrêter pour admirer le paysage…

L'ambiance de magie est relayée par une bande-son fantastique signée Nobuo Uematsu. Les graphismes très impressionnants et dépaysants donnent à chaque zone une ambiance unique et renforcent l'idée de périple. Si la technique est visuellement parfaite, on notera la présence de chargements intempestifs, et qui oscillent entre 10 et 15 secondes. Le jeu souffre également de ralentissements lors de cinématiques chargées.

Côté jouabilité, «Lost Odyssey» propose une formule simple : les affrontements se font au tour par tour, et les combats surviennent aléatoirement. «Lost Odyssey» présente toutefois des éléments nouveaux, comme le système de lien de compétence entre mortels et immortels. Les immortels n'apprennent pas de nouvelles capacités en montant de niveau, contrairement aux mortels, mais en équipant des accessoires ou en liant les compétences des mortels. Ce système permet donc de customiser les capacités des personnages et de former des équipes très différentes selon ses goûts ou les ennemis.


Sans oublier de combattre !

Les combats sont en général assez lents et relativement faciles, tandis que les boss sont quasiment toujours un challenge. Le jeu limite le niveau des personnages selon les zones où vous êtes. Impossible donc de massacrer des palettes de lapins dans les premières zones pour acquérir beaucoup d’expérience, mais cela renforce l'aspect stratégique et force à jouer intelligent plutôt que de bêtement matraquer la touche attaquer.

Le jeu est long et propose de nombreuses quêtes annexes dans le dernier DVD. Il faudra compter environ 40 heures de jeu pour voir la cinématique de fin, et 20 de plus pour boucler le jeu à 100%.

Dans l'ensemble, «Lost Odyssey» n'est ni plus ni moins qu'un «must have» pour les amateurs de jeu de rôle, d’autant que la console de Microsoft souffre d’un manque de concurrence dans le domaine.

Note : 8/10
Plateforme : X360
Sortie : 29/02/08
Prix : 65 euros
1 joueur
16 ans et plus