Rouen: La soirée «DSK» d’étudiants en kiné fait polémique

BAD BUZZ L’association «La Roukine» voulait organiser une soirée «Dirty Sexy Kiné» (DSK)…

O. P.-V.

— 

La soirée
La soirée — La Roukine/Twitter

Bad buzz. Une association d’étudiants en kiné de Rouen, « La Roukine », a voulu organiser une soirée fin novembre au goût douteux : « Dirty Sexy Kiné », initiales DSK. Sur l’affiche de « l’événement », publiée mercredi, on peut voir la marionnette aux Guignols de l’info de Dominique Strauss-Kahn. Hommage donc à l’ancien directeur du FMI qui a été mal reçu sur les réseaux sociaux, rapporte le site d’infos locales 76Actu.

Une étudiante rouennaise, engagée au Parti communiste, a signalé l’affiche de la soirée sur Twitter : « Hey Twitter tu veux bien aller expliquer à ces étudiant(e)s que ‘’DSK’’ n’est pas un thème de soirée acceptable ? »

Une « erreur malheureuse »

Le syndicat étudiant Unef a réagi dans un communiqué supprimé depuis, qualifiant l’idée de l’association « d’acte sexiste honteux ». « Nous refusons de voir à l’université de Rouen des images et des propos mettant en avant la culture du viol, crime qui est condamné pénalement », indiquait également le communiqué.

Réponse de l’association sur Facebook jeudi : « En aucun cas cette erreur malheureuse de notre communication n’avait pour intention la promotion des violences sexuelles, connues de tous, que nous dénonçons fortement et contre lesquelles nous nous battons. »