Les déboires politiques de Manuel Valls inspirent des internautes

POLITIQUE Le mouvement d’Emmanuel Macron refuse que l’ancien Premier ministre se présente sous sa bannière…

L.Br.

— 

Manuel Valls le 25 janvier lors du débat de la primaire de la gauche.
Manuel Valls le 25 janvier lors du débat de la primaire de la gauche. — CHAMUSSY/SIPA

C’est officiel : la candidature de Manuel Valls a été refusée par le mouvement La république en Marche. Il ne sera donc pas candidat aux législatives pour le parti au pouvoir. Il n’aura d’ailleurs potentiellement plus de parti du tout car le Parti socialiste vient d’entamer une procédure à l'encontre de l’ancien Premier ministre.

Sur Twitter, des internautes excédés après 6 mois d'une campagne présidentielle dense, observent ces manœuvres politiques avec délectation. Et en profitent pour sortir leurs meilleures vannes.

>> A lire aussi : Macron-Valls, La relation très (très) compliquée de deux rivaux en politique

Vous reprendrez bien un peu de 49.3 ?

Evidemment, les blagues sur le fameux article 49 alinéa 3 de la Constitution française arrivent en tête. En référence aux 6 fois où le Premier ministre l’a utilisé pour faire passer des lois sans passer par les longs débats du Parlement.

D’autres cèdent à un petit plaisir coupable, une catharsis, en se réjouissant du malheur de Manuel Valls.

C’est aussi l’occasion d’ironiser sur les méthodes de Manuel Valls qu’ils qualifient d’opportuniste.

Bref, un dernier tweet pour résumer la pensée de certains internautes…