Besoin urgent de vous confesser? L’église catholique lance une application pour ça

RELIGION The Catholic App s’inspire des principes de « matching » et de géolocalisation d’applications de rencontres pour permettre aux croyants de trouver l’église la plus proche d’eux…

Fabrice Pouliquen

— 

Leo Cushley, archevèque d'Edimbourg, lors du lancement de The Catholic App, sur la place Saint-Pierre au Vatican.
Leo Cushley, archevèque d'Edimbourg, lors du lancement de The Catholic App, sur la place Saint-Pierre au Vatican. — Leo Cshley / Twitter

Difficile de passer à côté du phénomène des applis… Alors, l’Eglise catholique s’est mise aussi au Web 2.0. Quitte à s’inspirer des principes de géolocalisation et de « matching » de Tinder avec la dernière application en date : The Catholic App, lancée cette semaine par le Vatican. Elle sera disponible sur les smartphones et tablettes début 2017.

Trouver les lieux de culte les plus proches

L’idée est de permettre aux utilisateurs de trouver les lieux de culte les plus proches de leur archidiocèse pour participer à une messe, ou « en cas de besoin urgent de se confesser », s’amusele quotidien britannique Telegraph.

>> A lire aussi : Quand Tinder propose de matcher avec les politiques

C’est Leo Cushley, archevêque écossais d’Edimbourg, aidé par Musemantik, une entreprise écossaise, qui a mis au point The Catholic App, précise Numerama. Il s’agit de la première application sociale géolocalisée de l’Eglise catholique. « C’est un procédé technologique qui pourrait avoir un gros impact sur la manière dont l’Eglise catholique porte la parole de Dieu et la joie de l’évangile dans le monde contemporain », a estimé Leo Cushley, lors du lancement mardi au Vatican.

Une foule d’applications pour les croyants

Le public visée ? « La génération smartphone », répond Macieij Zurawski, le fondateur de Musemantik au Telegraph. La vidéo promotionnelle de l’application met d’ailleurs en scène une jeune croyante.

Ce n’est pas la seule application smartphone lancée par le Vatican. Au printemps 2013, le pape François avait baptisé Missio et The Pop App, deux applis gratuites reprenant les dépêches de l’agence Fides, l’organisme de presse officiel du Saint-Siège. Il existe aussi toute une série d’applications accompagnant le quotidien de croyants. En mars dernier, Le Figaro précisait que plus de 2.100 applications pour iPhone utilisent le mot-clé « Bible », d’après le site App Annie.