On connaît l'internaute à la taille de son Ziki

- ©2007 20 minutes

— 

Ziki, il s'appelle Ziki. C'est un site communautaire pas comme les autres. Il sort l'internaute d'une situation jusqu'ici inextricable : comment mettre en avant sa page perso dans la jungle des résultats générés par les moteurs de recherche. Jusqu'à présent, « googler » un nom, c'est-à- dire le taper dans un moteur, aboutit à un inventaire incohérent, où les vieux commentaires et les infos obsolètes côtoient les homonymes. Les pages les plus pertinentes, elles, sont souvent noyées. Sauf pour les 21 000 membres de Ziki (www.ziki.com).

Ce site gratuit, qui fêtait cette semaine le premier anniversaire de sa filiale française, donne à chacun une visibilité sur le Net. Il assure à ses membres que quiconque « googlera » son nom tombera en premier sur son ziki, une page perso customisable. Le secret ? Le site paye à la place des zikinautes les liens sponsorisés que vendent Google et consorts pour faire remonter une page dans les classements. « Plutôt que d'investir dans de la pub pour notre site, on a choisi d'en acheter pour nos membres, explique Jean-François Ruiz, directeur général de Ziki France. Etre haut placé dans un moteur est primordial. D'après une étude*, seuls les trois premiers résultats d'une recherche Google sont lus. C'est la règle du triangle d'or. »

Une fois assuré qu'on attirera l'internaute à la recherche d'info, reste à savoir quoi lui présenter. Le site offre des possibilités quasi infinies, grâce à son agrégateur de flux RSS. Les demandeurs d'emploi mettront en avant leur CV ou leur blog. Les étudiants privilégieront leur profil Facebook, leurs dernières photos Flickr ou leur compte Dailymotion. Dès qu'ils posteront une photo ou une vidéo via l'un de ces sites, leur page se mettra à jour automatiquement. « Ziki devient votre carte de visite sur le Web », résume Jean-François Ruiz. Le site propose d'ailleurs d'en fournir gratuitement à ses membres, via Ooprint.fr. Outre le traditionnel prénom-nom, une seule info y figure : l'adresse Ziki, toute une vie numérique en somme. Laurent Bainier

*Etude d'Enquiro Solutions, 2005