Samsung: Un Galaxy Note 7 «nouvelle version» prend feu à bord d'un avion américain

HIGH-TECH Les passagers ont été évacués…

M.C.

— 

Le Galaxy Note 7 d'un passager s'est mis à fumer dans l'avion.
Le Galaxy Note 7 d'un passager s'est mis à fumer dans l'avion. — Brian Green

C’est le dernier épisode de la crise des batteries explosives du Galaxy Note 7, devenue une référence de pop culture et qui inquiète fortement Samsung et ses clients. Un avion américain de la compagnie Southwest Airlines a dû être évacué ce mercredi à cause d’un smartphone qui a pris feu. Il s’agissait selon les premiers éléments d’un Galaxy Note 7 « nouvelle version » et présenté comme sans danger par le constructeur coréen.

>> A lire aussi : Des Galaxy Note 7 auraient de nouveau explosé en Chine

L’avion, qui devait relier Louisville (Kentucky) à Baltimore (Maryland), se trouvait toujours à terre lorsqu’un passager a remarqué « une épaisse fumée gris-vert » qui s’échappait de son téléphone éteint, qu’il a alors jeté au sol. Passagers et équipage ont pu évacuer par la porte avant de l’avion et l’incident n’a pas fait de blessés. Des voyageurs retournés plus tard à bord pour récupérer leurs bagages ont affirmé que le smartphone avait fait un trou dans la moquette et brûlé le sol en dessous.

>> A lire aussi : Le «Galaxy Note gate» tombe au pire moment pour Samsung

Brian Green, le propriétaire du Note 7, dit avoir acheté l’appareil le 21 septembre. Une photographie de la boîte obtenue par The Verge montre d’ailleurs un carré noir sur l’étiquette qui indique une version « remplacée » et sans danger du téléphone.

Contacté par le site, Samsung a répondu dans un communiqué ne pas pouvoir confirmer qu’un de ses téléphones était en cause avant d’avoir pu récupérer l’appareil et travailler avec les autorités et la compagnie aérienne pour déterminer l’origine de l’incident.