Virtua Fighter 5 : la baston à l'ancienne

TEST Quelques mois après la PS3, la Xbox 360 a elle aussi le droit à sa version...

François Delatouche

— 

Packshot de "Virtua Fighter 5" sur Xbox 360, de Sega
Packshot de "Virtua Fighter 5" sur Xbox 360, de Sega — DR

Depuis la sortie des consoles dites «Next Gen», les jeux de combat se font rares. Sega, bien connu pour sa série des Virtua Figther, sort un cinquième épisode pour Xbox 360 et Playstation 3.

Qui dit console nouvelle génération dit graphisme de toute beauté. Effectivement, on est bluffé d’entrée de jeu par la modélisation parfaite des personnages et des décors. On appréciera tout particulièrement le soin apporté aux graphismes lors des ralentis et des replays.

Dix huit combattants sont jouables, on retrouve ainsi des anciennes connaissances que les fans de la série seront heureux de retrouver. Un seul personnage est à déloquer et deux nouveaux font leur apparition: une jeune fille adepte d’une variante du kung-fu et un grand costaud fan de catch.

Virtua Fighter étant la référence des jeux de baston en termes de technique de combats et d'arts martiaux, le gameplay est de mise et a été peaufiné dans les moindres détails pour apporter une expérience unique. Il faudra certes plusieurs heures d’entrainement pour maitriser toutes les techniques d’un seul des personnages, mais au final le plaisir est au rendez-vous. Les styles de combat, catch, judo, kick boxing et autres, sont reproduits à la perfection, les mouvements sont précis et permettent d’offrir de magnifiques combats.

Plusieurs modes de jeux sont au programme. Vous pourrez vous entrainer avec votre personnage au dojo, personnaliser sa tenue et ses accessoires, entreprendre la quête qui vous fera parcourir le monde à la recherche de nouveaux défis de plus en plus ardus. Lors de vos déplacements internationaux, vous devrez acquérir de l'expérience, jusqu’à peut-être obtenir le rang de 1er Dan. Du coup la durée du jeu est énorme. Il vous faudra affronter beaucoup d'adversaires, déverrouiller des tenues spéciales et obtenir tous les emblèmes pour finir entièrement et proprement ce titre de Sega. Pour les possesseurs de Xbox 360, vous aurez la possibilité d'affronter vos adversaires sur le Live, ce qui augmente considérablement la durée de vie. Le traditionnel Versus est bien présent, vous pourrez donc organiser des soirées entre amis pour vous défier sur un même écran en 1vs1. Le mode Arcade est également de mise, comme dans tous les jeux de combat. Le but étant bien entendu d'affronter successivement différents adversaires pour arriver jusqu'au boss final.

Coté bande sonore, on appréciera les voix des personnages respectant leurs nationalités respectives. Malheureusement comme il est de coutume dans le genre, les musiques de fond n’ont rien de transcendant, mais ont au moins le bon goût de ne pas irriter au bout du deuxième match.

Virtua Fighter 5 est bien le cinquième épisode que les fans attendaient avec impatience. Ils seront sans nul doute séduits par le lifting graphique du titre et l’apport de réalisme qui en découle. Les joueurs occasionnels auront cependant une certaine appréhension devant la complexité technique des combats. La saga n’a jamais misé sur le spectaculaire, et continue d’assumer cette orientation.




Test Virtua Fighter 5
envoyé par 20Minutes

Note : 8,5/10
Prix : 70€
Sortie :
PS3 : 23 mars 2007
Xbox 360 : 26 octobre 2007

Durée de vie :
Illimitée sur le Xbox Live

Déconseillé aux moins de 16 ans