Snapchat se lance dans le contenu sponsorisé

ECONOMIE L’application aurait déjà séduit Universal Pictures, Paramount Pictures, Verizon, Procter & Gamble ou encore Warner Bros…

20 Minutes avec agence

— 

Icône de Snapchat sur un smartphone.
Icône de Snapchat sur un smartphone. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Séduire plus de 150 millions d’utilisateurs en cinq ans, c’est fait. Reste à l’ultrapopulaire Snapchat à engranger plus de revenus. L’application a donc choisi de se tourner vers la publicité et a décidé d’inclure des affiches entre les « stories » publiées par ses utilisateurs. Soit ces photos et vidéos envoyées consécutivement pour raconter une histoire (« story » en anglais) et visibles pendant 24 heures par tout abonné.

Faciliter la création et la diffusion de contenus sponsorisés

C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien économique Les Echos qui rapporte que Snapchat a lancé, ce lundi, une API (interface de programmation) à destination des développeurs et des annonceurs, ceci afin de faciliter la création et la diffusion de contenus sponsorisés.

>> A lire aussi : Etats-Unis. Snapchat devant Twitter et Pinterest en nombre d’utilisateurs d'ici à la fin de l'année

Selon le site AdWeek, ces nouveaux contenus promotionnels devraient ainsi apparaître occasionnellement quand un utilisateur passera de la « story » d’un ami à celle d’un autre contact. Ils seront accessibles en plein écran et avec le son activé.

Gonfler un chiffre d’affaires en légère baisse

Si jusqu’ici le groupe s’était concentré sur les filtres sponsorisés et la présence d’un média dans la section « Discover », cette nouvelle source de revenus devrait permettre de gonfler un chiffre d’affaires en légère baisse.

Le réseau social qui n’a engrangé « que » 59 millions de dollars en 2015 table sur un chiffre d’affaires compris entre 250 et 350 millions de dollars pour cette année et espère atteindre le milliard en 2017, croit savoir le quotidien économique Les EchosUn objectif qui semble réaliste lorsqu’on sait que « l’option pub » de Snapchat déjà séduit dix marques, telles qu’Universal Pictures, Paramount Pictures, Verizon, Procter & Gamble ou encore Warner Bros.