Quand le réseau ressuscite une barre chocolatée

HIGH-TECH Wispa, l’équivalent anglo-saxon des Kinder, relance sa production...

Alice Antheaume

— 

La barre chocolatée Wispa revient
La barre chocolatée Wispa revient — DR

Vous n’avez sans doute jamais entendu de Wispa, l’équivalent anglo-saxon des Kinder en France. Pourtant, cette barre chocolatée a fait le bonheur des Anglais de 1981 à 2003, date à laquelle le fabricant Cadbury a décidé d’arrêter sa production parce que les ventes baissaient.

Mais, sur les réseaux sociaux en ligne, des nostalgiques de Wispa se sont réunis. Sur Facebook par exemple, on compte plus d’une centaine de groupes de fans. Après une pétition en faveur du retour de Wispa dans les magasins, Cadbury a cédé et annoncé qu’il relançait la fabrication de la confiserie à partir du 8 octobre.

Le pouvoir du réseau en questions

«Comment imaginer une preuve plus sweet de la puissance des réseaux sociaux?», sourit le blogueur Francis Pisani. «C’est la première fois qu’Internet joue un rôle intrinsèque dans le retour d’une marque de Cadbury», explique le fabricant au journal «New York Times».

Sophie Pène, professeur à Paris, s’interroge: le réseau est-il plus puissant qu’une simple pétition? «Dans le témoignage Facebook, on rédige, on qualifie, on existe en discours, comme individus et comme grappes d’individus, écrit-elle sur ce blog. On apporte des arguments, qui ont éventuellement une valeur pour le marketing. (…) Est-ce un indicateur “innovation/tendance/avantage compétitif" qui est interprété?»

Stratégie

Attention, il n’y en aura pas pour tout le monde, prévient Cadbury. Wispa sera réédité, certes, mais en nombre limité (23 millions de barres). Et en marketing, on sait combien l’effet de rareté peut booster les ventes.
Alors pour ne pas en perdre une miette, il suffit de s’inscrire, via ce formulaire, pour suivre les aventures de la petite barre en chocolat. Un moyen pour Cadbury de se collecter une base de données de consommateurs fidèles et ultra connectés.

Au passage, Cadbury a haussé le prix: un Wispa ressuscité coûtera 42 pences (60 centimes d'euros), contre 16 (20 centimes) auparavant. Des parades pour tenter de contrer ce que le fabricant n’a pas oublié: si Wispa avait disparu de la circulation, il y a quatre ans, c’était d’abord parce que les ventes faiblissaient.

En attendant, sur Facebook, d’autres groupes militent pour le retour d’autres causes existentielles, notamment la chaîne Burger King, concurrent de MacDo, en France.

Et vous, quels produits voudriez-vous voir resurgir?