Le site Web de l'ONU piraté

avec AFP

— 

Le site Web officiel des Nations Unies a été piraté dimanche matin par des adversaires de la politique américaine et israélienne au Proche-Orient, qui y ont affiché une brève déclaration.
«Hey Israel et USA, ne tuez pas les enfants et d’autres personnes. Paix éternelle. Non à la guerre», affirme cet appel placé dans la rubrique réservée aux déclarations du secrétaire général des Nations Unies.

A 15h50, dimanche, le message était toujours présent sur la version américaine du site. Il avait disparu à 17h45.