Je n'ai pas de mémoire, j'ai un téléphone portable

HIGH-TECH Une étude montre que plus nous sommes connectés, moins performante est notre mémoire...

AA

— 

Un homme, un téléphone portable et des capacités de mémorisation moindres?
Un homme, un téléphone portable et des capacités de mémorisation moindres? — Marcus Brandt AFP

Plus nous sommes connectés, moins performante est notre mémoire. Telle est la conclusion de l’étude menée par une équipe de chercheurs dirigée par Ian Robertson, professeur de psychologie au Trinity College de Dublin.

Selon leurs recherches, les appareils électroniques (téléphones portables, PDA et autres agendas électroniques) ont «créé une génération incapable de mémoriser des informations simples» telles que les dates d’anniversaires ou les numéros de téléphone.
Sur 3.000 personnes interrogées, un quart déclare ne pas se souvenir de son numéro de téléphone fixe et les deux tiers des sondés ne peuvent citer la date d'anniversaire de plus de trois de leurs proches. En effet, les outils électro-communiquants font office de pense-bête. Une fois répertoriées les dates de naissance dans nos agendas électroniques et entrés les numéros dans nos répertoires téléphoniques, nos mémoires se mettent au vert.

Différence selon l'âge
Les capacités de mémorisation des moins de 30 ans seraient encore moindres que celles des plus de 50 ans, moins portés sur les nouvelles technologies que leurs cadets. Pas de panique, l’équation avoir une bonne mémoire et conserver son téléphone portable n’est pas insoluble: il y a des tas de jeux qui permettent d’entraîner nos cerveaux en perdition, téléchargeables sur mobiles.