Un des cambrioleurs de Bigg City, le parc d'attraction du Colorado...
Un des cambrioleurs de Bigg City, le parc d'attraction du Colorado... — DR

High-Tech

Un cambriolage à l'aide de Google

INTERNET – Des deux apprentis gangsters sauvés par le moteur de recherche...

Ils avaient tout: les plans des lieux, les clés, le code pour accéder aux trois coffres-forts. Mais sans Google, les deux cambrioleurs de Bigg City, le plus grand parc d'attraction du Colorado (Etats-Unis), seraient repartis bredouilles. Sans les 12.000 dollars (8.800 euros) qui leur étaient promis. Retour sur un larcin plutôt comique.

Ils nettoient les caméras

Mardi matin, deux individus, «deux hommes blancs», s’introduisent par effraction dans les locaux du parc d'attractions situé à Colorado Springs. Première cible: les caméras de surveillance. Les deux «demi-professionnels» du vol essayent de les neutraliser à l’aide d’un spray qui s’avère être un nettoyant. Finalement les lentilles des caméras sont encore plus propres. Mieux, ou pire: ils aspergent des alarmes anti-feu croyant à d’autres caméras…

Merci Google

Une fois arrivés devant les trois alléchants coffres-forts, les deux pieds nickelés réalisent, après une heure et quart de tentatives malheureuses, qu’il faut tourner deux ou trois fois le cadran pour les ouvrir. Devant la perspective d’un échec, les deux décident de questionner Google: «Comment ouvrir un coffre- fort ?» Ou «Comment cracker un coffre?» Des requêtes que la police a retrouvées sur l’ordinateur installé dans une pièce voisine. Finalement, à l’aide de Google, les malfrats réussissent à ouvrir les coffres et s’emparent de 12.000 dollars.

Des anciens employés

Le magot et les deux voleurs sont toujours dans la nature, mais la police de Colorado Springs a son idée. Elle soupçonne d’anciens employés de Bigg City. Pour l'enquêteur Chuck Ackerman, un brin ironique: «Ce ne sont pas des professionnels des coffres-forts». Et de conclure: «Vraiment pas.»