Les accessoiristes du jeu vidéo ont le moral

TECHNO Les consoles interactives font le bonheur des vendeurs de manettes...

Mohamed Najmi (à Cannes)

— 

Un exemple d'accessoire pour jeux vidéo. Le golf au salon c'est possible.
Un exemple d'accessoire pour jeux vidéo. Le golf au salon c'est possible. — DR

En France, le marché du jeu a drainé 528 millions d'euros pour le premier trimestre 2007. Les ventes d'accessoires destinés aux consoles ne sont pas pour rien dans ce «très bon chiffre». Si la PSP de Sony-Playstation ou la Nintendo DS font le bonheur des éditeurs de jeux, la Wii a relancé les distributeurs de manettes, de set de sport en tout genre (raquette de tennis, golf ou gant de boxe). Exemple avec Emmanuel Arbey, le directeur de Digital Electronique Accessoire. Un vendeur, heureux, rencontré dans les couloirs du salon international du jeu à Cannes.



Nouveaux accesoires Wii
envoyé par 20Minutes

Cuisine, bowling ou boxe virtuel, autant de possibilités de jeux qui permettent à la Wii de prendre place durablement dans les foyers. La PS3 de Playstation, concurrente de la Wii, ne décolle pas, mais la PlayStation de Sony essaie de résister. Exemple avec ce jeu de golf sur PS2, «Tiger Woods», qui pourrait être utilisé pour l'entraînement surtout quand il est accompagné du «Launchpad Golf». Un joujou à 299 euros présenté par Eric Kebani, responsable chez i-distribution.



Présentation du Golf Launchpad au salon du jeu à Cannes
envoyé par 20Minutes

En 2006, le jeu vidéo a représenté un marché de 1,93 milliard d'euros. D'ici à la fin de l'année, ce chiffre devrait établir un nouveau record: 2,13 milliards d'euros. Nul doute que les fabricants et les distributeurs seront encore de la partie...