Google: Un drone solaire s'écrase au Nouveau-Mexique

WEB Le crash s'est produit lors d'un test pour la mise en place, par la firme de Mountain View, d'un service de connexion Internet partout sur le globe...

20 Minutes avec agence

— 

Le logo de l'entreprise américaine Google.
Le logo de l'entreprise américaine Google. — Virginia Mayo/AP/SIPA

Le drone solaire Solara 50 s’est écrasé dans le désert américain du Nouveau-Mexique (Etats-Unis), le 1er mai à proximité d’Albuquerque. Ce drone solaire géant, construit par Titan Aerospace pour Google, avait pour mission de tester la possibilité de mettre en place un service de connexion à Internet partout sur le globe, y compris dans les régions les plus reculées.

Un drone de 50 mètres d’envergure

Selon Bloomberg, ce drone de 50 mètres d’envergure, censé voler au-dessus des zones de trafic aérien, s’est écrasé peu de temps après son décollage, sans faire la moindre victime. Google se veut, malgré tout, toujours optimiste quant à la faisabilité de ce projet.

Le Solara 50 qui sera lancé à terme pour la mise en place de cette Internet planétaire sera, lui, plus imposant encore que le prototype accidenté. Le grand rival de Google, Facebook, nourrit également ce même projet. La société de Mark Zuckerberg s’était d’ailleurs, elle, félicitée du succès de son premier test, en mars dernier.