Google sous le coup d'une enquête anti-trust

Mohamed Najmi

— 

Google pose question. Aux Etat-Unis, la «Federal Trade Commission» — commission fédérale du commerce — a ouvert la semaine dernière une enquête préliminaire anti-monopole suite au rachat de DoubleClick, la première régie de publicité on-line, pour la somme de 3,1 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros).

Google, première régie pub


L’enjeu est immense car pour la seule année 2006, les dépenses pub ont atteint près de 17 milliards de dollars, soit 12,6 milliards d’euros. DoubleClik, leader également en France, met en ligne de la publicité sur le web (des bandeaux de publicité comme en haut de cette page), et dispose donc des statistiques sur le nombre de clics sur les pubs, le profil du consommateur et la facturation.

Comme Google est par ailleurs le numéro 1 de la pub via les liens sponsorisés, l’hégémonie de la firme californienne commence à inquiéter la concurrence : le mariage entre les deux géants Google – DoubleClick forme-t-il un éventuel monopole sur ce marché?

Concrètement, pendant une procédure anti-trust, les enquêteurs regardent si la firme résultante de la fusion est susceptible d’augmenter les prix sans avoir à craindre une quelconque concurrence.

Les associations américaines de protection des consommateurs ont également sonné l’alerte. Elles craignent que Google n’utilise ses propres fichiers et ceux de DoubleClick pour définir le profil et le comportement des internautes et leur délivrer des publicités ciblées.

Les Européens s'interrogent aussi

L’Union européenne, elle, s’est exprimée sur la protection de la vie privée. Pour chaque requête de l'internaute sur Google, le méga moteur peut collecter et conserver un certain nombre d’informations sensibles. Au fil des clics, les ordinateurs sont capables d’enregistrer l'adresse IP de l'ordinateur, la date et l'heure des consultations, le système d'exploitation et les mot-clé utilisés. Grâce à la consolidation des informations, le moteur est capable de dessiner une véritable photo d’identité du surfeur avec ses centres d'intérêt, ses convictions politiques et religieuses.


A venir l’interview de François Bourdoncle, PDG du moteur de recherche Exalead. Il répondra à nos questions sur le thème de la protection des données personnelles.