La réalité augmentée de Magic Leap imite «la biologie de l'oeil»

SCIENCES Son patron a révélé de nouveaux détails, mardi...

Philippe Berry
— 
La startup Magic Leap travaille sur une solution de réalité augmentée d'un genre nouveau.
La startup Magic Leap travaille sur une solution de réalité augmentée d'un genre nouveau. — MAGIC LEAP

Magic Leap continue son teasing. La startup dans laquelle plusieurs financiers, dont Google, ont investi 500 millions de dollars, travaille sur des lunettes de réalité augmentée d'un genre nouveau. Sur Reddit, son patron, Rony Abovitz, a fait miroiter une technologie «qui respecte la biologie de l'oeil humain».

En clair, Magic Leap n'utilise pas le tour de passe-passe des deux images alternées de la 3D stéréoscopique, qui fatiguent l'oeil et donnent parfois le mal de mer. Via un réseau de lentilles, un système de projection «light field» recrée directement sur la pupille les informations lumineuses d'objets de synthèse.

Magic Leap à la conférence TED en mars

Selon le magazine MIT Review, qui a pu assister à une démonstration, les objets virtuels sont intégrés dans le monde réel avec une excellente opacité. Sur cette vidéo concept, les mains sont réelles mais la petite fille et le chien sont des images de synthèse ajoutées à la scène.



Reste à voir si l'entreprise parviendra à atteindre cette qualité avec des lunettes pas trop encombrantes. Pour la présentation officielle, Magic Leap entretient le suspense. «Nous avons une date», dit Abovitz, sans en révéler davantage. On en saura peut-être plus mi-mars, lorsqu'il sera sur la scène de la conférence TED.