20 Minutes : Actualités et infos en direct
Loft Story chez les robots

Loft Story chez les robots

SCIENCES – De très sérieux chercheurs britanniques vont observer le comportement...
Scène du film iRobot, d'Alex Proyas, adapté de l'oeuvre de Isaac Asimov.
Scène du film iRobot, d'Alex Proyas, adapté de l'oeuvre de Isaac Asimov. - DR
Philippe Berry

Philippe Berry

Ils seront soixante. Enfermés dans un local écossais, sans boire ni manger, pendant quatre ans. Et ils ne se plaindront pas. Car ce sont des robots, et ils ne participent pas à un Loft story version cyberpunk mais à une expérience des plus sérieuses.


«L’émergence d’une culture artificielle dans une société de robots» est un projet de l’université Abertay Dundee, qui va s’étaler sur quatre ans. Chercheurs de divers horizons (biologistes, sociologues, philosophes, historiens) et spécialistes en robotiques vont observer leurs cobayes jour et nuit en espérant voir se développer un embryon de culture robotique.


Programmés pour s’imiter


Pour cela, de petits groupes ou «villages» de robots vont être constitués, et ils seront programmés pour interagir et s’imiter les uns les autres. «Quand un robot va copier le comportement d’un autre, il y aura forcément une légère différence, et certaines seront surprenantes et inattendues», explique l’équipe d’Abertay.


Le biologiste John Crawford précise malgré tout que les nouveaux comportements émergeants ne seront pas humains. Mais les chercheurs en sont persuadés, «réussir à détecter des preuves de l’émergence d’une culture robotique permettra de mieux comprendre comment les cultures humaines se développent».


Tout le monde pourra participer et y aller de sa théorie. L’équipe lancera bientôt un site Internet sur lequel n’importe qui pourra observer les 60 cobayes. Reste une question vitale: quatre ans, c’est long. Les chercheurs ont-ils pensé à installer une piscine?