Il n'y a pas que de la musique sur «Myspace»

Vincent Gastellier

— 

Une femme consulte le site MySpace
Une femme consulte le site MySpace — Nicholas Kammm AFP/Archives
Myspace n’est pas réservé aux apprentis musiciens en quête de public. La preuve, une plate-forme communautaire dédiée à la finance devrait voir le jour dans le courant de l’année. Créée par Reuters, elle ciblera les spécialistes du secteur: courtiers, analystes et autres directeurs de fonds d'investissements. Son objectif: fédérer les professionnels qui souhaitent partager leurs expériences.

La plate-forme «n'hébergera pas les dernières vidéos à la mode, ni les blogs [des fans] des Metallica ou des Artic Monkeys», explique Tom Glocer, le directeur exécutif de l'agence de presse, au quotidien «The Guardian». «Nous voulons donner la possibilité aux utilisateurs de nos services financiers de mettre en ligne les résultats de leurs recherches, ou leurs modèles d'échanges, s'ils sont courtiers.»

Reuters s’intéresse de plus en plus aux «réseaux sociaux». Après un accord avec Yahoo! sur «You Witness» (concept des citoyens reporters) et l’ouverture d’un bureau virtuel sur Second Life, le groupe de communication étend ses activités aux informations financières communautaires.