Motorola invente le «tatouage électronique» pour remplacer le code PIN

SECURITE Via un partenariat avec VivaLnk pour des tatouages adhésifs qui durent cinq jours...

Philippe Berry

— 

Un «tatouage électronique» de Motorola, fabriqué par VivaLnk.
Un «tatouage électronique» de Motorola, fabriqué par VivaLnk. — MOTOROLA

Le «wearable» n'a jamais aussi bien... porté son nom. Mercredi, Motorola a lancé son «tatouage électronique» qui permet de débloquer son téléphone Moto X par simple contact, sans devoir rentrer un code PIN cinquante fois par jour.

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'un tatouage permanent. En fait, ce n'est même pas vraiment un tatouage mais un circuit électronique flexible imprimé sur un adhésif, fabriqué par VivaLnk en partenariat avec Google. Comme un pass Navigo, il communique avec le smartphone via la technologie RFID (communication en champ proche). En cas de vol, il est possible de désactiver le système.

75 dollars par an

Selon Motorola, chaque tatouage dure environ cinq jours et peut même survivre à une douche quotidienne. Le prix? Dix dollars le pack de dix. Cela représente donc un budget annuel d'environ 75 dollars.

Pour l'instant, la technologie n'est disponible qu'aux Etats-Unis et ne fonctionne qu'avec le Moto X, mais d'autres appareils devraient bientôt en profiter. Pour ceux qui préfèrent les bijoux, d'autres formats existent, en bague, notamment.