Samsung et Nest lancent un nouveau standard pour la maison connectée

HIGH-TECH Qui devra se faire une place entre le wifi et le Bluetooth...

P.B.

— 

Une maison connectée équipée des ampoules Hues de Philips contrôlées par un iPad d'Apple.
Une maison connectée équipée des ampoules Hues de Philips contrôlées par un iPad d'Apple. — PHILIPS

Officiellement, l'alliance s'appelle le «Thread Group». Dans la réalité, elle pourrait se nommer «Android pour la maison connectée», alors qu'elle regroupe le fabricant de thermostat Nest, racheté par Google, Samsung, et le roi des puces mobiles, ARM.

Mardi, ils ont présenté le standard de Thread, qui doit permettre à de multiples appareils de la maison de communiquer les uns avec les autres grâce à sa structure «mesh» (maillage) décentralisée.

Apple vs Google

Moins gourmand que le wifi, avec une autonomie de «plusieurs années» avec des simples piles, et avec une portée plus longue que le Bluetooth, il veut se faire une place entre ces technologies. Tourné vers l'avenir, il supporte déjà le protocole Internet IPv6.

Google et Apple sont lancés dans la course à la «smart home». A l'heure actuelle, de nombreux standards, certains propriétaires comme ZigBee, cohabitent, et dans la pratique, la connectivité reste limitée à des ampoules et du chauffage. Mais à terme, ils espèrent créer un «Internet des objets» avec le smartphone ou la tablette comme télécommande universelle.